SONDHEIM STEPHEN JOSHUA (1930-2021)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L’immense talent du compositeur et parolier américain Stephen Sondheim pour assortir les mots et la musique dans des situations dramatiques a apporté des innovations majeures au théâtre musical de Broadway.

Stephen Joshua Sondheim est né le 22 mars 1930 à New York. Enfant précoce, il fait preuve très tôt d'un talent musical certain, parmi de nombreux centres d'intérêt. Il étudie le piano et l'orgue et, à l'âge de quinze ans, écrit une comédie musicale à la George School de Bucks County, en Pennsylvanie. Sous la tutelle d'un ami de la famille, Oscar Hammerstein II, à qui l’on doit notamment La Mélodie du bonheur, il étudie le théâtre musical. Il fait également des études musicales au Williams College de Williamstown, dans le Massachusetts, et y compose des spectacles pour les étudiants. Après avoir obtenu son diplôme en 1950, il reçoit une bourse, le prix de composition Hutchinson. Il poursuit alors ses études à New York avec le compositeur Milton Babbitt.

Au début des années 1950, il écrit des scénarios à Hollywood pour la série télévisée Topper. De retour à New York, il compose la musique de scène de The Girls of Summer (1956). Il fait ses preuves pour la première fois à Broadway avec les lyrics (« paroles ») de West Side Story de Leonard Bernstein, qui est créé le 26 septembre 1957 à New York. Il est aussi le parolier de Gypsy (1959 ; musique de Jule Styne).

West Side Story à l'Orpheum Theatre de San Francisco en 2010

Photographie : West Side Story à l'Orpheum Theatre de San Francisco en 2010

Reprise de West Side Story à l'Orpheum Theatre de San Francisco en 2010. Ce musical de Leonard Bernstein, Jerome Robbins, Stephen Sondheim et Arthur Laurents, créé au Winter Garden Theatre de Broadway le 26 septembre 1957, modernise Roméo et Juliette de Shakespeare. En haut de la première... 

Crédits : SHNSF

Afficher

Sondheim remporte son premier succès de compositeur-parolier avec A Funny Thing Happened on the Way to the Forum – d'après des comédies de Plaute – créé à New York, le 8 mai 1962. Cette comédie musicale connaît 964 représentations. Deux ans plus tard, Anyone Can Whistle ne sera représenté que neuf fois en avril 1964.

Sondheim remporte ensuite des Tony Awards pour plusieurs productions de Broadway dont il a écrit la musique et les lyrics – Company (1970), où l’éternel dilemme « célibat ou mariage ? » conduit à une satire de la bonne société new-yorkaise ; Follies (1971), qui comprend de nombreux pastiches de la comédie musicale traditionnelle ; A Little Night Music (1973), d'après Sourires d'une nuit d'été d'Ingmar Bergman (1955) ; et Sweeney Todd : The Demon Barber of Fleet Street (1979), que Tim Burton adaptera au cinéma (2007). Harold Prince, producteur des trois premiers spectacles, produit aussi Pacific Overtures (1976), dans lequel Sondheim, sous le signe de la musique minimaliste, s'inspire du théâtre kabuki pour obtenir des effets stylisés, et Merrily We Roll Along (1981).

Il travaille ensuite, comme compositeur-parolier, avec l'auteur dramatique et metteur en scène James Lapine à la comédie musicale Sunday in the Park With George, créée à Broadway le 2 mai 1984, et qui obtient le prix Pulitzer en 1985. Elle a pour source d'inspiration le célèbre tableau de Georges Seurat, Un dimanche à la Grande Jatte. Le duo se retrouve pour Into the Woods (1987), qui revisite l’univers des contes, et Passion (1994), inspiré du film Passione d'amore (1981, Passion d'amour) d'Ettore Scola et de son texte-source, Fosca, d’Iginio Ugo Tarchetti. La musique des deux spectacles est récompensée par un Tony Award. La comédie musicale Assassins, sur un livret de John Weidman, est créée en 1991, et reprise en 2004. Cinq Tony Awards lui ont été atrribués. Par la suite, Sondheim travaille à la comédie musicale Bounce (2003, rebaptisée Road Show en 2008), sur un livret de John Weidman, histoire d’une rivalité entre deux frères mêlant émotion et burlesque.

Les textes acerbes de Sondheim touchent la sensibilité de bien des gens. La plupart des critiques reconnaissent que son œuvre, tant sur le plan des thèmes que sur celui de la musique, a marqué une rupture très nette avec les comédies musicales plus traditionnelles et sentimentales des décennies précédentes. Le spectacle Sondheim : A Musical Tribute a été monté à New York en 1973. Plusieurs productions musicales passent par ailleurs en revue l'œuvre du compositeur-parolier, notamment Side by Side by Sondheim (1977), Putting It Together (1992) et Sondheim on Sondheim (2010).

The Last of Sheila (Invitations dangereuses, 1973) est un mystère cinématographique non musical dont Sondheim, passionné de jeux et d'énigmes (et figurant lui-même dans le film) a écrit le scénario avec Anthony Perkins. Sondheim cosigne également la pièce Getting Away with Murder (1996), avec George Furth. Il compose enfin de [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Médias

West Side Story à l'Orpheum Theatre de San Francisco en 2010

West Side Story à l'Orpheum Theatre de San Francisco en 2010
Crédits : SHNSF

photographie

Sunday in the Park with George, de S. Sondheim, mise en scène L. Blakeley

Sunday in the Park with George, de S. Sondheim, mise en scène L. Blakeley
Crédits : Colette Masson/ Roger-Viollet

photographie

Afficher les 2 médias de l'article

Classification

Autres références

«  SONDHEIM STEPHEN JOSHUA (1930-2021)  » est également traité dans :

COMÉDIE MUSICALE

  • Écrit par 
  • Laurent VALIÈRE
  •  • 6 027 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Le musical rock et Stephen Sondheim »  : […] Dans les années 1960, Cole Porter ou Richard Rodgers se sont retirés ou connaissent des échecs. Des nouveaux venus, parfois issus du milieu de la musique pop, connaissent un succès unique, à l'instar de Mitch Leigh, compositeur de Man of La Mancha ( L'Homme de la Mancha , adaptation de Don Quichotte , 1965). Certains nouveaux compositeurs s'inscrivent dans la lignée mélodique et jazzy de leurs aî […] Lire la suite

SWEENEY TODD, LE DIABOLIQUE BARBIER DE FLEET STREET (T. Burton)

  • Écrit par 
  • Marc CERISUELO
  •  • 901 mots

À l'exception des amateurs éclairés – au premier rang desquels se place Alain Resnais –, l'œuvre de Stephen Sondheim est encore trop méconnue en France, et il y a malheureusement fort à parier qu'elle demeurera dans l'ombre tant la tradition du musical est éloignée de nos habitudes culturelles. Aux États-Unis, et en Grande-Bretagne, Sondheim est tout simplement considéré comme l'auteur de musi […] Lire la suite

Pour citer l’article

« SONDHEIM STEPHEN JOSHUA - (1930-2021) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 septembre 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/stephen-joshua-sondheim/