STROUMILINE STANISLAV GOUSTAVOVITCH (1877-1974)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Économiste et sociologue né en Ukraine Stroumiline fit des études scientifiques poussées (économie et statistiques) à l'Institut polytechnique de Saint-Pétersbourg. Membre de l'Académie des sciences de l'U.R.S.S., il a enseigné à l'université de Moscou, où il eut notamment pour élève Léontiev ; ses travaux sont largement connus tant en U.R.S.S. que dans les autres pays.

De sa participation à la révolution russe et de ses contacts personnels avec Lénine, Stroumiline a tiré une formation marxiste très classique. De 1917 à 1919, il organise les services de statistiques dont il devient le directeur. Il cherche alors à mettre au point « une unité stable de compte dans l'économie et le budget en prenant pour mesure l'unité de travail ». Ses propositions peuvent se résumer ainsi : on peut concevoir une économie non monétaire ; dans celle-ci pourraient être résolus à la fois le problème macro-économique de l'affectation des ressources rares à divers emplois et le problème micro-économique de la combinaison rationnelle des facteurs productifs dans l'entreprise ; dans une telle économie, en même temps, chaque membre de la société aurait la liberté de choisir les articles de consommation dans des conditions de limitation des biens matériels. Stroumiline propose de prendre, comme unité de valeur, la valeur du produit fabriqué pendant une journée normale par un ouvrier exécutant sa tâche à 100 p. 100 selon les normes prévues (la valeur du produit est ainsi mesurée par la quantité de travail physique fournie). Pour tenir compte de l'utilité sociale des biens, il préconise d'appliquer une seconde unité de mesure, représentant les besoins alimentaires minimaux d'un homme normal dans une journée (soit 2 000 calories). Cependant, avec la Nouvelle Politique économique (1921-1927) consacrant la restauration provisoire du marché « capitaliste », ce projet qui s'inscrit dans la période du communisme de guerre (période où apparaît un courant tendant à nier l'emploi de la monnaie) devient vite périmé.

Jusqu'en 19 [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : diplômée d'études supérieures, chargée de travaux dirigés à l'université de Paris-I

Classification

Pour citer l’article

Joëlle LE GOFF, « STROUMILINE STANISLAV GOUSTAVOVITCH - (1877-1974) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 avril 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/stanislav-goustavovitch-stroumiline/