WHITE STANFORD (1853-1906)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Architecte américain, né le 9 novembre 1853 à New York, mort le 25 juin 1906 à New York.

Fils de Richard Grant White, essayiste et critique littéraire spécialiste de Shakespeare, Stanford White se forme à l'architecture auprès de Henry Hobson Richardson. En juin 1880, avec Charles Follen McKim et William Rutherford Mead, il fonde une agence d'architecture. Jusqu'à 1887, le cabinet McKim, Mead & White conçoit surtout de vastes demeures dans le Shingle style, à la campagne ou en bord de mer. Stanford White, le plus créatif, dessine les plans du Casino (1881) de Newport (Rhode Island). Par la suite, grâce au talentueux dessinateur Joseph Morrill Wells, l'agence s'oriente vers le néoclassicisme, exerçant une forte influence sur l'architecture américaine à une époque où se développent des styles plus originaux en particulier à Chicago.

Standford White excelle dans la conception d'édifices aux proportions gracieuses, rehaussés de délicates ornementations dans le style de la Renaissance italienne. Le jardin de Madison Square (1891), l'arc de Washington Square (1891), le siège du New York Herald (1892) et l'église presbytérienne de Madison Square (1906) comptent parmi les plus importants ouvrages qu'il conçoit à New York. Sa créativité ne s'arrête pas à l'architecture, Standford White est aussi créateur de bijoux, de mobilier et d'objets décoratifs.

—  Universalis

Classification


Autres références

«  WHITE STANFORD (1853-1906)  » est également traité dans :

ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Arts et culture) - L'architecture

  • Écrit par 
  • Claude MASSU
  •  • 12 008 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Le monumentalisme de l'agence McKim, Mead & White »  : […] De grandes agences ont illustré le système des Beaux-Arts : Smithmeyer and Pelz, responsable de l'imposante bibliothèque du Congrès à Washington (1889-1897), ou Carrère and Hastings avec la non moins monumentale bibliothèque publique de New York (1902-1911). Mais l'agence la plus influente dans ce domaine fut incontestablement celle de McKim, Mead and White qui a laissé une forte empreinte à New […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etats-unis-d-amerique-arts-et-culture-l-architecture/#i_12060

MCKIM CHARLES FOLLEN (1847-1909)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 320 mots

Architecte américain, né le 24 août 1847 à Chester County (Pennsylvanie), mort le 14 septembre 1909 à Saint James, Long Island (New York). Charles Follen McKim fait ses études à Harvard et à l'École des beaux-arts de Paris. Il est formé au dessin par l'architecte Henry Hobson Richardson, qui est en train d'achever la Trinity Church de Boston. En 1879, McKim s'associe avec William Rutherford Mead […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-follen-mckim/#i_12060

Pour citer l’article

« WHITE STANFORD - (1853-1906) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/stanford-white/