SPATULE, zoologie

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Échassier blanc ou rose des milieux aquatiques au long bec large et plat en forme de spatule utilisé pour pêcher. Classe : Oiseaux ; ordre : Ciconiiformes ; famille : Threskiornithidés. Sous-famille : Plataleinae.

Les spatules, représentées par six espèces, sont apparentées aux ibis. De taille moyenne, entre 75 centimètres chez la petite spatule (Platalea minor) et 1 mètre chez la spatule à bec jaune (Platalea flavipes), elles présentent un plumage blanc ou rose avec, chez les mâles de certaines espèces en phase nuptiale, une tache jaune sur la gorge et une huppe blanche finement méchée de jaune sur la tête ; la face est généralement nue. L'oiseau tire son nom de son bec allongé dont l'extrémité large et aplatie ressemble à une spatule et dont la couleur (blanche, jaune ou rouge) est la même que celle des pattes.

Les spatules sont des oiseaux grégaires qui nichent et recherchent le plus souvent leur nourriture en groupes (parfois plus d'une centaine). Elles fréquentent des milieux humides très variés (marais, estuaires, lagunes, rizières, mangroves) et se nourrissent de poissons, de grenouilles, de vers, de mollusques, de crustacés ou encore de larves qu'elles détectent au toucher en marchant dans une eau peu profonde, balançant le bec entrouvert de gauche à droite (sa largeur augmentant les chances de capture). Comme beaucoup de Ciconiiformes, elles se reposent sur une patte, la tête posée sur le dos et le bec enfoui dans les plumes. Les espèces tropicales sont sédentaires, les espèces plus septentrionales migrent vers le sud pour hiverner. Elles volent pattes et cou tendus.

Fidèles à leur site de nidification, les spatules, monogames, nichent en colonies, souvent associées à d'autres oiseaux (ibis, hérons, aigrettes). Les nids d'herbes et de branches sont construits dans les roseaux ou dans des buissons. La parade nuptiale est élaborée, comportant des toilettages mutuels et des poursuites aériennes. Durant celle-ci, le mâle apporte à la femelle les matériaux nécessaires pour la construction du nid. L'accouplement a lieu dans le nid. Trois à cinq œufs sont couvés par le mâle et la femelle qui, durant environ vingt-quatre jours, défendent les alentours contre leurs congénères et les prédateurs (milans, corbeaux, pies). Les jeunes, nidicoles, recouverts d'un duvet blanc, commencent à quitter le nid à l'âge d'un mois et prennent leur envol vers l'âge de quarante-cinq jours. Le bec, court à l'éclosion, acquiert progressivement sa forme caractéristique.

Seule la spatule blanche (Platalea leucoradia) ou spatule d'Europe, largement distribuée en Eurasie et en Afrique, est présente en France, où elle est protégée. La spatule d'Afrique (Platalea alba) est endémique à ce continent tandis que la spatule royale (P. regia) et la spatule à bec jaune vivent en Australie. La spatule rosée (P. ajaja), seule espèce à se parer d'un plumage rose, se rencontre en Amérique centrale et en Amérique du sud ainsi que dans le sud des États-Unis. Enfin, la petite spatule, localisée dans quelques régions chinoises, qui n'est plus représentée que par quelque trois cents individus, est extrêmement menacée par l'aménagement des zones humides.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : chargée de la valorisation scientifique du département des jardins botaniques et zoologiques du Muséum national d'histoire naturelle

Classification

Pour citer l’article

Emmanuelle GOIX, « SPATULE, zoologie », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 novembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/spatule-zoologie/