Sonate du rosaire n° 9, BIBER (Heinrich Ignaz Franz von)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Langage

Biber apporte de nombreuses innovations au jeu de son instrument, dont il utilise toutes les ressources, créant de nouvelles techniques d'archet, faisant appel à la scordatura, une modification de l'accord des cordes du violon, qui produisent alors une sonorité parfois étrange. Ses sonates - pour violon et clavier, pour violon solo... - sont d'une grande difficulté d'exécution.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : compositeur, critique, musicologue, producteur de radio

Pour citer l’article

Alain FÉRON, « Sonate du rosaire n° 9, BIBER (Heinrich Ignaz Franz von) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 07 octobre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/sonate-du-rosaire-n-9-biber-heinrich-ignaz-franz-von/