SHIJIAZHUANG [CHE-KIA-TCHOUANG]

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Capitale depuis 1967 de la province chinoise du Hebei (cette fonction était assurée jusqu'alors par Tianjin), Shijiazhuang (9,4 millions d'habitants en 2006) est situé à l'ouest de la province, au contact de la Grande Plaine du Nord et de la chaîne des Taihangshan qui la limite à l'ouest. Cette ville est une création du chemin de fer : simple bourgade au début du xxe siècle, elle doit son essor à sa fonction de carrefour ferroviaire sur les lignes de Pékin-Canton, Pékin-Taiyuan et Pékin-Qingdao. À cette activité s'est ajoutée une importante fonction industrielle où dominent les industries textiles (coton), sidérurgiques, métallurgiques (ateliers ferroviaires, diesels, machines-outils), électriques, chimiques (engrais), agroalimentaires et pharmaceutiques. À cet égard, la ville est à la pointe de la recherche pharmaceutique.

Chine : carte administrative

Chine : carte administrative

carte

Carte administrative de la Chine. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

—  Pierre TROLLIET

Écrit par :

  • : professeur des Universités, Institut national des langues et civilisations orientales

Classification


Autres références

«  SHIJIAZHUANG [ CHE-KIA-TCHOUANG ]  » est également traité dans :

HEBEI [HO-PEI]

  • Écrit par 
  • Pierre TROLLIET
  •  • 1 127 mots
  •  • 1 média

Le Hebei est la plus septentrionale des provinces de la Chine du Nord ; elle couvre 211 800 kilomètres carrés et comptait 69millions d' habitants en 2006. La moitié orientale de la province est constituée par l'extension, à une altitude moyenne de 50 mètres, de la Grande Plaine de Chine du Nord, qui s'ouvre ici sur le golfe de Bohai et qui est drainée par le réseau du Haihe. Un encadrement montagn […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hebei-ho-pei/#i_47033

Pour citer l’article

Pierre TROLLIET, « SHIJIAZHUANG [CHE-KIA-TCHOUANG] », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/shijiazhuang-che-kia-tchouang/