RAVANEL SERGE (1920-2009)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Polytechnicien, ingénieur, conseiller ministériel : si ces titres ont contribué à ce que Serge Ravanel devienne grand officier de la Légion d'honneur, c'est son engagement dans les années 1940 qui en a fait l'un des quatre mille titulaires de la médaille de la Résistance avec rosette et l'une des figures emblématiques de la Libération.

Né à Paris, le 12 mai 1920, d'une émigrée de Tchécoslovaquie, le futur Serge Ravanel, fils du peintre Arnold Koblitz, est élevé par sa mère, divorcée de François Asher. Commissionnaire en haute couture, elle est remariée à Charlie Weber, mandataire suisse aux Halles de Paris qui contribue à l'éducation de Serge Asher. Entré à l'École polytechnique en septembre 1939 au sortir du lycée parisien Louis-le-Grand, il est élève-officier à l'école d'artillerie de Fontainebleau en mai 1940. Évacué sur Poitiers puis en Limousin après la déroute de juin, il se porte volontaire pour encadrer un chantier de jeunesse en Savoie. S'il croit momentanément à un maréchal Pétain bouclier d'une France dont le général de Gaulle serait le glaive, il distribue en 1941 des bulletins du général Cochet, l'un des premiers résistants de métropole dès juin 1940. Après s'être associé à un groupe lyonnais, il rejoint la revue Temps nouveaux puis décide de se tourner vers l'activisme, en fabriquant des bombes incendiaires. Jacques Brunschwig le fait entrer dans Libération-Sud dont il devient un permanent, attaché au comité directeur, à l'été de 1942.

S'il s'occupe d'assurer des liaisons et de fabriquer des faux-papiers, il forme surtout des Groupes-Francs (G.F.) pour des sabotages et des missions de protection. Arrêté à Lyon le 15 mars 1943, il s'évade le 24 mai et poursuit ses activités, sous le pseudonyme de Ravanel, au sein des Mouvements unis de la Résistance (M.U.R.), nés en janvier 1943 de la fusion de Combat, Franc-Tireur et Libération-Sud, les trois mouvements de zone Sud. C'est un de ses groupes qui réussit, le 21 octobre, l'attaque qui libère Raymond Aubrac et douze autres [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : docteur en études politiques et en histoire, historien associé à la Délégation aux commémorations nationales du ministère de la Culture et de la Communication

Classification

Pour citer l’article

Charles-Louis FOULON, « RAVANEL SERGE - (1920-2009) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/serge-ravanel/