PALMGREN SELIM (1878-1951)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le pianiste, chef d'orchestre et compositeur finlandais Selim Palmgren est un des protagonistes de l'émergence du nationalisme dans la musique de son pays.

Né le 16 février 1878, à Pori, sur la rive orientale du golfe de Botnie (ville appartenant alors à l'empire russe), Selim Palmgren étudie de 1895 à 1899 à l'Institut de musique d'Helsinki, puis se perfectionne à Berlin de 1899 à 1901, auprès de Conrad Ansorge et de Ferruccio Busoni. En 1909, il devient chef d'orchestre à Turku, où il crée son opéra Daniel Hjort (en suédois, le 15 avril 1910 ; version en finlandais en 1929). Palmgren donne de nombreux récitals de piano, en soliste ou pour accompagner son épouse, la soprano Maikki Pakarinen. Enseignant la composition et la théorie musicale à l'Eastman School of Music de Rochester (État de New York) de 1923 à 1926, il devient ensuite critique musical à Helsinki et enseigne la composition à l'Académie Sibelius de cette même ville (1939-1951). Selim Palmgren est surtout connu pour ses partitions courtes pour piano, telles que les douze Pièces lyriques finlandaises, inspirées par des chansons populaires. Ses œuvres plus longues pour piano, notamment ses cinq concertos, traduisent l'influence de Liszt. Selim Palmgren meurt le 13 décembre 1951, à Helsinki.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« PALMGREN SELIM - (1878-1951) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/selim-palmgren/