SCHOLLANDER DONALD dit DON (1946- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Nageur américain né le 30 avril 1946 à Charlotte (Caroline du Nord). Après avoir été initié à la natation par sa mère, une ancienne championne, Don Schollander rejoint en 1961 le prestigieux collège de Santa Clara, en Californie. Au sein du Santa Clara Swimming Club, George Haines, entraîneur réputé, va permettre au jeune homme, à raison de 5 heures quotidiennes passées à nager quelque 8 kilomètres, de perfectionner sa technique et de travailler son endurance. Cet entraînement porte rapidement ses fruits puisque, dès le mois de mars 1962, Don Schollander réalise moins de 2 minutes (1 min 59,7 s) sur 220 yards, lors d’une course qui l’a vu battre le champion des États-Unis, Steve Clark. C’est le début d’une magnifique carrière (il établira 21 records du monde, dont 13 à titre individuel).

Don Schollander devient, le 25 juillet 1962, le premier homme à nager le 200 mètres en moins de 2 minutes (1 min 58,8 s). Sur cette distance, il améliorera le record du monde à neuf reprises (1 min 54,3 s en 1968). En 1964, lors des jeux Olympiques de Tōkyō, il remporte quatre médailles d'or : il s'impose sur 100 mètres (53,4 s), sur 400 mètres (4 min 12,2 s, record du monde) et remporte les relais 4 fois 100 et 4 fois 200 mètres. Il aurait sans doute pu s'adjuger le 200 mètres, sa distance de prédilection, mais l'épreuve ne faisait pas encore partie du programme olympique. Atteint d’une mononucléose en 1965, il va rapidement parvenir à retrouver sa forme.

En 1966, il améliore le record du monde du 400 mètres (4 min 11,6 s). En 1968, à Mexico, il est champion olympique relais du 4 fois 200 mètres (avec John Nelson, Stephen Rerych et un certain Mark Spitz) et médaillé d'argent sur 200 mètres, mais, sur le plan individuel, l'Australien Mike Wenden, vainqueur des 100 (52,2 s, record du monde) et 200 mètres, lui vole la vedette. Il met alors un terme à sa carrière.

—  Pierre LAGRUE

Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification


Autres références

«  SCHOLLANDER DONALD dit DON (1946- )  » est également traité dans :

TŌKYŌ (JEUX OLYMPIQUES DE) [1964] - Chronologie

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 4 201 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « 12 octobre »  : […] Alain Gottvallès, recordman du monde, porte les espoirs de la délégation française dans le 100 mètres nage libre. Il part rapidement, mais se contracte ; le Britannique Robert McGregor se trouve en tête aux 70 mètres, mais Don Schollander (États-Unis), pourtant spécialiste des distances plus longues, revient et s'impose (53,4 s, record olympique) sur le fil devant McGregor (53,5 s) ; Gottvallès, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/1964-15es-jeux-olympiques-d-ete/#i_85125

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « SCHOLLANDER DONALD dit DON (1946- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/schollander-donald-dit-don/