ALEXANDRIAN SARANE (1927-2009)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrivain, essayiste, critique d'art et critique littéraire. Né en 1927 à Bagdad (Irak), Sarane Lucien Alexandrian est le fils du stomatologue attitré du roi Fayçal Ier. Arrivé en France à l'âge de six ans, il y découvre les écrits de Baudelaire, Bataille et Breton. En 1947, à l'occasion de la conférence de Tristan Tzara tenue à la Sorbonne sur le Surréalisme et l'après-guerre, il rencontre André Breton qui va le faire entrer dans le groupe surréaliste parisien nouvellement constitué. Alexandrian participe la même année 1947 à l'Exposition internationale du surréalisme organisée à la galerie Maeght et publie dans la revue Fontaine un manifeste, Poésie et objectivité, qui lui vaut d'être considéré comme « le théoricien numéro deux du surréalisme ». En 1948, il fonde avec Claude Tarnaud, Henri Heisler, Véra Hérold et Stanislas Rodanski la revue Néon et publie dans le premier numéro un manifeste intitulé L'Économie poétique. La même année, à la suite de l'exclusion du groupe surréaliste de Roberto Matta et de Victor Brauner, Alexandrian proteste vivement et se voit à son tour rejeté par Breton. Il délaisse alors la poésie pour tracer de nouvelles perspectives philosophiques à travers des romans, des monographies sur l'art et des essais. Parmi une considérable production, citons André Breton par lui-même (1971), Le Surréalisme et le rêve (1974), Les Terres fortunées du songe (1980), Histoire de la philosophie occulte (1983), Histoire de la littérature érotique (1989) et ses Mémoires, L'Aventure en soi (1990), ainsi qu'un ouvrage publié en 1992 sur Madeleine Novarina (1923-1991), artiste avec laquelle il avait été marié. En 1995, il fonde avec Alain Jouffroy et Jean-Dominique Rey la revue Supérieur Inconnu (dont le titre fut inspiré par Breton en 1948). Cette revue trimestrielle s'interrompt en 2001, avant d'être relancée en 2005.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« ALEXANDRIAN SARANE - (1927-2009) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 29 janvier 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/sarane-alexandrian/