RUSSIE (Arts et culture)La musique

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Chants sacrés

L'influence des chants d'église sur les compositeurs russes, surtout sur Glinka et Moussorgski, a été aussi considérable que celle des chants popuplaires. Ces chants sont originaires des régions de Kiev et de Novgorod – les plus évoluées de l'ancienne Russie –, et la musique populaire a joué un rôle très important dans leur composition. Ils ont toujours été exécutés a capella, afin que la seule voix des fidèles monte vers le Seigneur (mais aussi parce que tous les instruments de musique, rendus suspects par leurs origines païennes, étaient considérés comme « maudits » : on en fit régulièrement des autodafés, jusque sous le règne d'Alexéï Mikhaïlovich, le père de Pierre le Grand !). Leurs lointaines origines gréco-syriennes sont les mêmes que celles des chants grégoriens, mais ils ne sont parvenus en Russie qu'après avoir traversé la Bulgarie de Siméon le Grand et subi de notables modifications. On y compte huit modes, adaptés aux exigences du calendrier ecclésiastique et passablement hybrides, dont les équivalents très approximatifs pourraient être le phrygien, le lydien, le myxolydien, le dorien, l'hypophrygien, l'hypolydien, l'hypomyxolydien et l'hypodorien. Ils se distinguent en principe des chants populaires en ce sens que ces derniers, comme on l'a fait remarquer, se fondent sur trois gammes différentes de quatre tons, tandis que les chants d'église répètent trois fois les mêmes intervalles (sol, la, si, do – do, ré, mi, fa – fa, sol, la, si) et utilisent dix degrés au lieu de sept.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages



Médias de l’article

Prokofiev, Chostakovitch et Khatchatourian

Prokofiev, Chostakovitch et Khatchatourian
Crédits : AKG

photographie

Stravinski et Diaghilev

Stravinski et Diaghilev
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Dmitri Chostakovitch, Mstislav Rostropovitch et Guennadi Rojdestenvski

Dmitri Chostakovitch, Mstislav Rostropovitch et Guennadi Rojdestenvski
Crédits : Erich Auerbach/ Hulton Archive/ Getty

photographie

Alfred Schnittke

Alfred Schnittke
Crédits : Hulton Getty

photographie





Écrit par :

Classification


Autres références

«  RUSSIE  » est également traité dans :

RUSSIE - Vue d'ensemble

  • Écrit par 
  • Myriam DÉSERT
  •  • 1 234 mots

L'hyperbole est d'usage dès qu'il s'agit de la Russie. La démesure y est montrée partout à l'œuvre, dans le territoire comme dans les passions individuelles et l'histoire collective. Au panthéon littéraire elle a légué des héros caractérisés par leurs excès, indolent Oblomov ou modèles exaltés de l'Homme révolté. Le flirt constant avec l'infini se dit jusque dans la conquête de l'espace : les Russ […] Lire la suite

RUSSIE (Le territoire et les hommes) - Géographie

  • Écrit par 
  • Pascal MARCHAND
  •  • 8 550 mots
  •  • 11 médias

En 1985, Mikhaïl Gorbatchev engageait l'U.R.S.S. dans la perestroïka, nouvelle politique qui se transforma bien vite en séisme géopolitique pour le continent européen.Après l'effondrement des démocraties populaires en 1989, l'implosion de l'U.R.S.S. en 1991 laissait la place à quinze républiqu […] Lire la suite

RUSSIE (Le territoire et les hommes) - Histoire

  • Écrit par 
  • Michel LESAGE, 
  • Roger PORTAL
  •  • 20 249 mots
  •  • 27 médias

L'histoire de la Russie est celle de la formation d'un vaste empire qui, du xe au xxe siècle, s'est peu à peu étendu, à partir des plaines de l'Europe orientale aux rives du Pacifique et aux montagnes d'Asie centrale. Le mot « Russie » désigne un domaine où se sont rassemblés des peuples divers, en grosse […] Lire la suite

RUSSIE (Le territoire et les hommes) - La Fédération de Russie

  • Écrit par 
  • Myriam DÉSERT
  •  • 14 320 mots
  •  • 7 médias

La Fédération russe naît en 1991 avec la disparition de l'URSS. Elle doit alors s'inventer comme État-nation, qui plus est multiethnique, tâche d'autant plus ardue que le pays a été tout au long de son histoire à la tête d'un empire et que sa population vient de subir, avec la perestroïka, un traumatisme identitaire, la sensation d'être une superpuissance déchue venant s'ajouter à la perte des rep […] Lire la suite

RUSSIE (Le territoire et les hommes) - Économie

  • Écrit par 
  • Julien VERCUEIL
  •  • 5 350 mots
  •  • 6 médias

L’histoire de l’économie russe à partir de la disparition de l’URSS en 1991 est symptomatique des enjeux de la « transition » qu’a connue toute l’Europe de l’Est à la fin du xxe siècle et au début du xxie : le passage d’un système économique de type soviétique à un système de type capitaliste. Les grandes […] Lire la suite

RUSSIE (Arts et culture) - L'art russe

  • Écrit par 
  • Michel ALPATOV, 
  • Olga MEDVEDKOVA, 
  • Cécile PICHON-BONIN, 
  • Andreï TOLSTOÏ
  •  • 18 894 mots
  •  • 22 médias

Par art russe ancien les historiens de l'art désignent la période d'activité artistique qui débute en Russie par l'adoption du christianisme, en l'an 988, et se poursuit jusqu'à la réforme de Pierre le Grand, au début du xviiie siècle, moment où l'art religieux d'inspiration byzantine est remplacé par un art profane qui participera à tous les grands c […] Lire la suite

RUSSIE (Arts et culture) - La littérature

  • Écrit par 
  • Michel AUCOUTURIER, 
  • Marie-Christine AUTANT-MATHIEU, 
  • Hélène HENRY, 
  • Hélène MÉLAT, 
  • Georges NIVAT
  •  • 25 101 mots
  •  • 7 médias

Produit d'une société dont l'histoire est caractérisée par une suite de ruptures brutales, la littérature russe est née de la première de ces ruptures, celle qui, dans les dernières années du premier millénaire, fait de la Russie païenne évangélisée par Byzance l'un des grands États de la chrétienté médiévale. Une seconde rupture, provoquée à l'aube du xviii […] Lire la suite

RUSSIE (Arts et culture) - Le théâtre

  • Écrit par 
  • Béatrice PICON-VALLIN, 
  • Nicole ZAND
  •  • 8 636 mots

L'année 1898 est une des grandes dates de l'histoire du théâtre européen. Elle marque la fondation du Théâtre d'art de Moscou, en réaction contre l'académisme, le vedettariat, le bas niveau du répertoire et le caractère commercial de la scène russe de l'époque. C'est sur les planches du Théâtre d'art que se produit la rencontre des deux figur […] Lire la suite

RUSSE CINÉMA

  • Écrit par 
  • Bernard EISENSCHITZ
  •  • 10 169 mots
  •  • 6 médias

Le cinéma soviétique naît officiellement du décret de nationalisation signé par Lénine le 27 août 1919. Pendant soixante-dix ans, ce cinéma va être affaire d'État, pour le meilleur et pour le pire. Pour le meilleur : par l'indifférence à peu près constante aux questions de rentabilité, qui en fait un cas unique, ouvert à de très nombreuses expérimentations. P […] Lire la suite

Pour citer l’article

Michel-Rostislav HOFMANN, « RUSSIE (Arts et culture) - La musique », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 mai 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/russie-arts-et-culture-la-musique/