LEE RUSSELL (1903-1986)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le photographe Russell Lee, est né à Ottawa, Illinois.

Ancien ingénieur chimiste il a abandonné une brillante carrière de directeur de firme pour mener des études artistiques – il étudia la peinture de 1929 à 1935 à San Francisco, New York et Woodstock – trouvant enfin sa vocation. Il commence par photographier, en 1934, les rues et les passants de New York et donne aussitôt la mesure de son talent naissant, en collaborant à l'un des recensements les plus ambitieux de l'histoire de la photographie : celui de la Farm Security Administration (F.S.A.), fondée en 1935, qui, sous l'impulsion de l'économiste Roy E. Stryker, envisagea d'utiliser la photographie pour rendre compte de la crise du monde rural dans le Grand Ouest américain.

La documentation rassemblée pendant les décennies 1930 et 1940 par onze photographes – Arthur Rothstein, Theo Yung, Ben Shahn, Walker Evans, Dorothea Lange, Carl Mydans, Russell Lee, Marion Post Walcott, Jack Delano, John Vachon et John Collier – est aujourd'hui considérée par la nation américaine comme « trésor national » et peut être consultée au Département des estampes et de la photographie, à la Bibliothèque du Congrès, à Washington. Le travail de Russell Lee a donc participé pleinement au développement et à la reconnaissance d'une photographie documentaire américaine – soucieuse de réalisme, préoccupée de justice sociale –, admirée pour ses qualités d'expression graphique, de simplicité et de transparence : images efficaces où la condition des êtres, dans leurs liens de solidarité, ou dans leur solitude, est exprimée avec dignité et chaleur.

Russell Lee

Russell Lee

photographie

Le propriétaire d'une petite épicerie dans sa boutique au Texas, 1939. Photographie en noir et blanc de Russell Lee (1903-1986). 

Crédits : Russell Lee/ Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Russell Lee a toujours défendu cette vision dans ses travaux ultérieurs, qu'il se rendît en Extrême-Orient, en Amérique du Sud, ou en Europe. Bien que, au lendemain de la guerre et jusqu'à la fin de sa vie, il travaillât sur commandes émanant de la presse ou de l'industrie, il continua à apporter sa contribution à divers projets sociaux (photographies de mineurs pour le Medical Survey et l'Administration des mines). Cette exigence de Lee pour la précision, fut d'ailleurs partagée par de nombreux photographes de sa génération. Roy E. Stryker a défini Russell Lee comme un taxinomiste porteur d'un appareil photo.

—  Elvire PEREGO

Bibliographie

R. Lee, A Medical Survey of the Bituminous Coal Industry, J. T. Boone éd., Washington (D.C.), 1947 ; Image of Italy, texte par William Arrowsmith, Austin (Texas), 1960 ; Executive Order 9066 : The Interment of 110 000 Japanese Americans, texte par Maisie et Richard Conrat, San Francisco, 1972

Russell Lee : Retrospective Exhibition 1934-1964, catal., Austin (Texas), 1965.

Les Années amères de l'Amérique en crise, 1935-1942, catal. expos. par Jean Dieuzaide, Toulouse, 1980

W. Arrowsmith, « Image of Italy », in Texas Quaterly, Austin, no 4, 1961 / F. J. Hurley, Portrait of a Decade : Roy Stryker and the Development of Documentary Photography in the 30's, Baton Rouge (La.), 1972, New York, 1977 ; « Russell Lee », in Image, Rochester, New York, sept. 1973 ; Russell Lee Photographer, New York, 1978

« Pie Town, New Mexico : Photos by Russell Lee », in U.S. Camera, New York, oct. 1941

« Russell Lee : Pie Town », in Creative Camera, Londres, juill.-août 1980.

Écrit par :

  • : historienne de la photographie, département de la recherche bibliographique, Bibliothèque nationale de France

Classification

Pour citer l’article

Elvire PEREGO, « LEE RUSSELL - (1903-1986) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/russell-lee/