ACUFF ROY (1903-1992)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Né le 15 septembre 1903 à Maynardville (Tennessee), au cœur des Appalaches, Roy Claxton Acuff a joué un rôle considérable dans l'histoire de la country music en transformant durant les années 1940 la country old time en une musique commerciale sachant cependant retenir l'essentiel de la tradition montagnarde. Pilier du show radiophonique puis télévisé Grand Ole Opry de Nashville, dont il a contribué à assurer la célébrité, créateur dès 1942, avec Fred Rose, d'une maison d'édition musicale, Acuff-Rose Publications, qui a permis aux compositeurs de country d'être indépendants, fondateur d'un important label, Hickory, Roy Acuff est cependant d'abord un grand artiste. Brillant violoniste, capable de faire swinguer n'importe quelle ballade anglo-irlandaise, chanteur vibrant sachant marier la ferveur du gospel blanc de son enfance au jazz des années 1930, il a arrangé ou composé plusieurs centaines de morceaux dont beaucoup sont devenus des standards de la country music : Great Speckled Bird, Wabash Cannonball, Lonesome Old River Blues, The Precious Jewel, le splendide Wreck on the Highway – sans doute son chef-d'œuvre –, Night Train to Memphis, Fireball Mail, Jole Blonde, adaptation country d'un thème traditionnel cajun...

Abondante, son œuvre enregistrée s'étend de 1938 à la fin des années 1980. Roy Acuff y dirige ses différents orchestres à cordes montagnards – Tennessee Crackerjacks, Crazy Tennesseans, Smokey Mountain Boys... – qui présentent certains des meilleurs solistes de Nashville : les guitaristes Jess Easterday et Charlie Collins, les joueurs de Dobro (guitare à résonateur) Cousin Jody (avec lequel il enregistre le « classique » Steel Guitar Chimes) ou Brother Oswald, les harmonicistes Dynamite Hatcher et Jimmie Riddle.

Devenu le patriarche de Nashville, gardien sourcilleux d'une tradition appalachienne qu'il avait en fait largement modernisée, Roy Acuff se lancera en 1948 dans une carrière politique infructueuse, briguant sans succès le poste de gouverneur du Tennessee ; il restera toujours engagé aux côtés des Républicains, participant aux campagnes présidentielles d'Eisenhower, de Nixon et de Barry Goldwater. Il joue dans les années 1970 un rôle capital dans la création du parc de loisirs Opryland à Nashville, un des plus fréquentés des États-Unis. Salué comme un des pères de la country music, Roy Acuff meurt le 23 novembre 1992 à Nashville.

—  Gérard HERZHAFT

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Gérard HERZHAFT, « ACUFF ROY - (1903-1992) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/roy-acuff/