GRAZIANO ROCKY (1919-1990)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le boxeur américain Rocky Graziano fut champion du monde des poids moyens en 1947-1948.

Thomas Rocco Barbella est né le 1er janvier 1919 à New York. Graine de violence du ghetto new-yorkais, il est envoyé en maison de redressement. Là, il se lie d'amitié avec Jake La Motta, futur champion du monde des poids moyens lui aussi. Appelé sous les drapeaux durant la Seconde Guerre mondiale, le jeune homme déserte après avoir frappé un officier. Au cours de sa brève expérience militaire, il est cependant devenu boxeur professionnel, prenant comme nom de ring Rocky Graziano. Rattrapé, le fuyard est renvoyé de l'armée pour conduite déshonorante et condamné à neuf mois d'incarcération à la prison fédérale de Leavenworth, dans le Kansas.

Libéré, Rocky Graziano recommence à boxer en juin 1943 ; il se fait remarquer par sa droite puissante et par l'acharnement implacable, presque animal, qu'il manifeste sur le ring. Il défait des adversaires de valeur, comme Al Davis, Marty Servo, Freddie Cochrane et Harold Green, avant d'avoir la chance de combattre pour le titre mondial des moyens, contre Tony Zale. Graziano affronte cet adversaire à trois reprises en moins de deux ans – chacun des trois matchs a marqué l'histoire du « noble art ». Graziano s'incline par K.O. au sixième round lors de la première rencontre, le 27 septembre 1946. Lors du deuxième match, le 16 juillet 1947, il met Zale K.O. au sixième round également, devenant champion du monde des poids moyens. Le 10 juin 1948, Zale remporte le troisième et dernier combat, par K.O. à la troisième reprise, et récupère sa ceinture.

Rocky Graziano

Rocky Graziano

photographie

Le boxeur américain Rocky Graziano (1922-1990), en 1946. Il deviendra champion de monde des poids moyens, contre Tony Zale, en 1948. 

Crédits : Keystone/ Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Rocky Graziano perd son dernier combat pour le titre mondial des poids moyens face à Ray « Sugar » Robinson : le 16 avril 1952, à Chicago, il est mis K.O. au troisième round par le tenant du titre. Il raccroche les gants l'année suivante. Il embrasse par la suite le métier d'acteur comique et signe, avec Rowland Barber, une autobiographie intitulée Somebody up There Likes me (Marqué par la haine) ; le film tiré de cet ouvrage, réalisé par Robert Wise et sorti au cinéma en 1956, avec Paul Newman dans le rôle du boxeur, connaîtra un grand succès populaire.

Rocky Graziano a disputé quatre-vingt-trois combats durant sa carrière et en a remporté soixante-sept (dont cinquante-deux par K.O.), pour dix défaites et six matchs nuls. Il meurt le 22 mai 1990 à New York.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« GRAZIANO ROCKY - (1919-1990) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/rocky-graziano/