MERRILL ROBERT (1917-2004)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Baryton américain. De son vrai nom Moishe Miller. Débutant au music-hall, sous le nom de Merrill Miller, il entame en 1945 une carrière au Metropolitan Opera de New York (Giorgio Germont, La Traviata), où il se produira jusqu'en 1975. Voix puissante au timbre généreux, à la technique infaillible, il devient, à la mort brutale, sur scène, de Leonard Warren, en 1960, le baryton attitré du Met. Il y interprétera tous les grands rôles des répertoires italien et français : Enrico (Lucia di Lammermoor), Figaro (Le Barbier de Séville), le rôle-titre de Rigoletto, Renato (Un bal masqué), Posa (Don Carlos), Amonasro (Aïda), Valentin (Faust), Escamillo (Carmen)… Il a enregistré de nombreuses intégrales d'opéras, dont La Traviata (1946) et Un bal masqué (1954) sous la direction de Toscanini. À Broadway, il a chanté plus de 500 fois dans la comédie musicale Un violon sur le toit. Il a publié deux autobiographies : Once More From the Beginning (1965) et Between Acts, An Irreverent Look at Opera and Other Madness (1976).

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« MERRILL ROBERT - (1917-2004) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-merrill/