HECK RICHARD (1931-2015)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le chimiste américain Richard Heck reçut en 2010 le prix Nobel de chimie pour ses travaux utilisant le palladium comme catalyseur dans la production de molécules organiques. Il partagea ce prix avec les chimistes japonais Ei-ichi Negishi et Akira Suzuki.

Richard Heck

Richard Heck

photographie

Le chimiste américain Richard Heck a reçu le prix Nobel de Chimie 2010, qu’il a partagé avec les Japonais Ei-ichi Negishi et Akira Suzuki, pour ses travaux sur la synthèse organique.  

Crédits : T. Aljibe/ AFP

Afficher

Né le 15 août 1931 à Springfield, dans le Massachusetts, Richard Fred Heck, de son nom complet, obtient en 1952 un diplôme de bachelor puis en 1954 un doctorat de l’université de Californie à Los Angeles (U.C.L.A.). De 1954 à 1957, il effectue un postdoctorat à l’École polytechnique fédérale de Zurich et à l’U.C.L.A. En 1956, il rejoint la société américaine de chimie Hercules Powder, localisée à Wilmington (Delaware).

En 1968, Heck utilise le palladium comme catalyseur dans la synthèse de molécules organiques. Un atome de carbone d’une molécule organique se lie à un atome de palladium ; quand un atome de carbone d’une autre molécule organique se lie lui aussi à l’atome de palladium, les atomes de carbone se lient l’un à l’autre, rejetant le palladium et formant une nouvelle molécule. Cette réaction devient connue sous le nom de « réaction de Heck » (ou encore sous celui de « réaction de Mizoroki-Heck », d’après le nom du chimiste japonais Tsutomu Mizoroki, qui a développé une version plus pratique de l’expérience originelle de Heck). La catalyse au palladium trouve de vastes champs d’application dans les industries pharmaceutique, agricole et électronique.

En 1971, Heck est nommé professeur de chimie à l’université du Delaware, à Newark. Il prend sa retraite en 1989 et s’éteint le 10 octobre 2015 à Manille (Philippines).

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« HECK RICHARD - (1931-2015) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 11 janvier 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/richard-heck/