DEMBO RICHARD (1948-2004)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Réalisateur français. Assistant de Jean Schmidt, George Stevens puis André Téchiné, Richard Dembo accède à la réalisation en 1984 avec La Diagonale du fou, qui met en scène, en pleine guerre froide, un maître, champion du monde d'échecs (Michel Piccoli), et son élève dissident passé à l'Ouest (Alexandre Arbatt). Le film obtient le prix Louis Delluc, le césar du meilleur premier film et l'oscar du meilleur film étranger. Son deuxième long-métrage L'Instinct de l'ange (1993), qui relate la quête désespérée d'un pilote (Lambert Wilson) au cours de la Première Guerre mondiale, bénéficie d'un succès d'estime. Il publie en 2002 et 2003 deux romans, Diva divina (sur l'opéra) et Le Pouvoir de l'illusion (sur les méfaits du colonialisme), et réalise coup sur coup une comédie, La Carpe dans la baignoire, et La Maison de Nina, où il évoque les Maisons d'enfants qui ont accueilli, après la Libération, les jeunes enfants déportés.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« DEMBO RICHARD - (1948-2004) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 28 mars 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/richard-dembo/