RHARB

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Nom donné à la plaine située dans le nord-ouest du Maroc, entre le plateau central et les collines du Prérif, sur 3 000 kilomètres carrés. Le Rharb, ou Gharb (qui signifie en arabe pays de l'Ouest), à distinguer de la région de Gharb-Chrarda-Beni-Hssen dont le chef-lieu est Kenitra, est une plaine de très faible altitude, formée par les alluvions quaternaires de l'oued Sebou et de ses affluents. Les inondations hivernales y sont fréquentes et les eaux de pluie ou d'inondation se rassemblent dans les parties les plus basses du plateau et y stagnent une partie de l'année en créant des marais temporaires (merja).

Jusqu'au début du xxe siècle, le pays était faiblement peuplé par des tribus d'origine arabe pratiquant une économie essentiellement pastorale. La mise en valeur a commencé avec la colonisation agricole européenne ; de grandes exploitations ont développé des cultures irriguées (riz, agrumes) : l'essor s'est poursuivi après l'indépendance (reconversion des domaines, nouvelles cultures comme le tournesol, la betterave à sucre, qui est à l'origine de la création de sucreries) ; un très grand programme d'aménagement a permis de maîtriser l'eau (assèchement des merja et protection contre les crues) et d'irriguer la majeure partie de la plaine. L'oued Sebou et ses affluents ont été équipés (centrale hydroélectrique de el-Kansera, sur l'oued Beth, en particulier). La basse vallée de l'oued Sebou est une des principales régions marocaines productrices d'olives, de riz, de céréales, de vins. Le Rharb, relativement bien urbanisé, possède un réseau de villes moyennes, Sidi-Slimane, Sidi-Kacem, Ksar-el-Kébir, Larache et une ville plus importante, Kénitra (ex-Port-Lyautey), servant de centre régional pour l'ensemble de la plaine. Ces villes ont toutes des activités tertiaires et industrielles, en particulier des industries alimentaires ou des industries liées aux fonctions portuaires pour les villes côtières.

—  Daniel NOIN

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : professeur émérite à l'université de Paris-I

Classification

Autres références

«  RHARB  » est également traité dans :

KENITRA

  • Écrit par 
  • Daniel NOIN
  •  • 207 mots
  •  • 1 média

Capitale de la région du Gahrb-Chrarda-Beni Hssen et chef-lieu de la province marocaine homonyme (Port-Lyautey pendant la période coloniale) situé à l'ouest de la plaine du Rharb, près de l'embouchure de l'oued Sebou, Kenitra (Knitra) est une création du protectorat français, à proximité d'une casbah qui commandait le passage du Sebou (en arabe, knitra signifie petit pont). La ville s'est dévelop […] Lire la suite

Pour citer l’article

Daniel NOIN, « RHARB », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 03 décembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/rharb/