LEBLANC RAYMOND (1915-2008)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Éditeur belge de bandes dessinées. Passionné de lecture, Raymond Leblanc est précocement diplômé de rhétorique (l'équivalent du baccalauréat en Belgique) et réussit le concours d'officier des douanes. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il entre dans la Résistance puis, à la Libération, s'oriente vers l'édition. Il fonde la société Yes, qui publie des romans d'amour et un magazine, Ciné Sélection. Intéressé par la littérature de jeunesse et inspiré par la réussite de journaux comme Spirou, il crée en 1946, en même temps que les éditions du Lombard, l'hebdomadaire Tintin, avec Hergé comme directeur artistique. Les bandes dessinées publiées par le journal, Blake et Mortimer d'Edgar P. Jacobs, Corentin de Paul Cuvelier, puis Michel Vaillant de Jean Graton, Ric Hochet de Tibet, Johan et Pirlouit de Peyo, feront ensuite l'objet de publication sous forme d'albums par les éditions du Lombard. Fort de son succès belge, il s'associe en 1948 avec l'éditeur Georges Dargaud afin de publier en France le magazine. Par l'intermédiaire de son agence de publicité Publiart, il utilise les personnages de bandes dessinées pour la promotion de divers produits. Il crée également en 1954 les studios audiovisuels Belvision, qui produisent des films tels que Astérix le Gaulois, Tintin et le temple du Soleil, La Flûte à six Schtroumpfs. En 1986, il cède les éditions du Lombard au groupe Média-Participations, mais en reste le président d'honneur. En 2006, une fondation à son nom est inaugurée afin de conserver et de mettre en valeur les réalisations lancées à son initiative.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« LEBLANC RAYMOND - (1915-2008) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/raymond-leblanc/