DARGAUD GEORGES (1911-1990)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Georges Dargaud est né le 27 avril 1911 à Paris. Il sera avant tout un homme de presse et commencera avant la guerre (en 1936) une activité familiale qui se développera après la Libération dans deux directions : la presse féminine et la presse pour jeunes. En 1948, il devient l'éditeur français de Tintin, revue alors en pleine expansion. Malgré le déclin de ce titre, Dargaud le conservera jusqu'en 1975. S'il publie par la suite les albums des bandes dessinées qui y paraissent, il ne sera cependant pas l'éditeur de Hergé, que conserve Casterman.

C'est en 1960 que Dargaud entre dans la légende de la bande dessinée en lançant Pilote avec René Goscinny, J. M. Charlier, et le soutien de R.T.L. Très vite, le succès que connaissent les séries vedettes va faire de ce journal le creuset de la B.D. des années 1970. C'est Astérix, bien sûr, dont les tirages fabuleux feront la fortune de la maison ; mais c'est aussi Lucky Luke, plus tard Tanguy et Laverdure, la Rubrique-à-brac, Philémon, Blueberry, Achille Talon... Cet engouement du public va permettre aux dessinateurs d'acquérir un statut de véritables stars et de publier des albums, bientôt traduits à l'étranger, à partir des feuilletons de la revue. Le matériel de Pilote, ajouté à celui de Tintin, fait alors de Dargaud l'éditeur « leader » du genre. Le groupe éditorial publie aussi des best-sellers dans le domaine du jardinage, autour de la revue Rustica, qu'il rachète en 1969. Auparavant, il y avait eu aussi Âge tendre, bientôt revendu à Filipacchi.

La maison se développe. Associée à un éditeur belge, elle diffuse par porteurs des magazines familiaux (au sein de l'U.N.I.D.E.) ; puis elle se lance dans l'édition pour tout-petits et, logiquement, dans le dessin animé, avec des adaptations d'Astérix et Lucky Luke, cela dès 1967. Sans doute ces dessins animés, pour lesquels est créé le studio Idéfix, sont-ils peu convaincants artistiquement. Ils n'en connaissent pas moins le succès commercial. Enfin, Lucky Luke est montré à la télévis [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Yves FRÉMION, « DARGAUD GEORGES - (1911-1990) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 octobre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-dargaud/