PUSAN

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Corée du Sud : carte administrative

Corée du Sud : carte administrative
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Prisonniers politiques

Prisonniers politiques
Crédits : Hulton Getty

photographie

Port de Pusan, Corée du Sud

Port de Pusan, Corée du Sud
Crédits : A. Chambreuil

photographie


Capitale de la province du Kyŏngsang Sud, Pusan (Busan) constitue l’extrémité méridionale de l’axe principal sud-coréen qui part de Séoul au nord et qui concentre la plus grande partie de la population et des activités économiques sud-coréennes.

Corée du Sud : carte administrative

Corée du Sud : carte administrative

carte

Carte administrative de la Corée du Sud. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Deuxième ville (en fait ville spéciale, c'est-à-dire ayant le statut de province) et port principal de la Corée du Sud avec 3 655 000 habitants en 2005, Pusan, située à la pointe sud-est de la péninsule, sur une baie en eau profonde et bien abritée, fut déclarée « port ouvert » au commerce international en 1876 et son essor fut dès lors l'œuvre des Japonais, qui assurèrent le développement des fonctions portuaires, qui devinrent essentielles pendant la guerre de Corée (Pusan fut alors la capitale de la Corée du Sud). Base navale, c'est aussi un important centre industriel, avec son complexe sidérurgique, ses constructions navales et automobiles, ses usines de matériel ferroviaire, ses industries électriques, électroniques, textiles et chimiques. Il s'agit d'une ville universitaire importante.

Prisonniers politiques

Prisonniers politiques

photographie

Un camp de prisonniers politiques à Pusan, en Corée du Sud, pendant la guerre de Corée (1950-1953). 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Les activités commerciales du port ont bénéficié à plein du développement de la conteneurisation des marchandises. En multipliant les terminaux, le port de Pusan s’est hissé au cinquième rang mondial du trafic de conteneurs (13,2 millions E.V.P. – équivalent vingt pieds – en 2007). L’ouverture d’un nouveau terminal permettra bientôt d’accroître les volumes. La ville est reliée à Séoul par le KTX, train à grande vitesse dont le premier tronçon de la ligne a été mis en service en 2004.

Port de Pusan, Corée du Sud

Port de Pusan, Corée du Sud

photographie

Vue d'une partie du port de Pusan, en Corée du Sud, l'un des plus importants en ce qui concerne le trafic de conteneurs. 

Crédits : A. Chambreuil

Afficher

—  Pierre TROLLIET

Écrit par :

  • : professeur des Universités, Institut national des langues et civilisations orientales

Classification


Autres références

«  PUSAN  » est également traité dans :

CORÉE DU SUD

  • Écrit par 
  • Valérie GELÉZEAU, 
  • Jin-Mieung LI, 
  • Stéphane THÉVENET
  • , Universalis
  •  • 11 360 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Une mégalopole sud-coréenne ? »  : […] L'espace économique sud-coréen est aujourd'hui structuré par la mégalopole qui se développe de Séoul à Pusan, axe hérité de la colonisation japonaise. Avec plus de 34 millions d'habitants, cet ensemble concentre 70 p. 100 de la population, tout en étant responsable des trois quarts du P.I.B. sud-coréen. La mégalopole est dominée par la région capitale (23 millions d'habitants en 2011) qui se pré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/coree-du-sud/#i_28802

Pour citer l’article

Pierre TROLLIET, « PUSAN », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/pusan/