PREMIERS OUTILS DE PIERRE TAILLÉE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les plus anciens témoignages d'une taille des roches sont des éclats débités qui proviennent de différents sites du bassin du lac Turkana (Afrique de l'Est) remontant à une période comprise entre 2,35 et 2 millions d'années. Dans un de ces sites, celui de Lokalalei 2C (Kenya), il a été possible de reconstituer le bloc de matière première originel (nucleus) en remontant les éclats débités à partir d'une même surface. Ce débitage montre la possession d'un savoir-faire prenant en compte la morphologie du bloc et contrôlant l'angle de débitage pour la production d'une série d'éclats assez homogène.

Les premières pièces façonnées, ou aménagées, c'est-à-dire résultant de la mise en forme d'un bloc, sont les galets de l'Oldowayen provenant des couches I et II du site d'Olduvai en Tanzanie (1,9 à 1,6 million d'années). Ces pièces présentent un tranchant obtenu par enlèvement d'une série d'éclats. Appelées choppers en anglais, elles ont pu servir à la fois d'outils, destinés notamment à fracturer des ossements, et de nucleus pour produire des éclats qui seront utilisés pour découper différents matériaux. D'autres pierres taillées, des enclumes, et aussi des sphéroïdes, des éclats retouchés apparaissent dans l'Oldowayen.

Il est, pour l'instant, impossible de faire le lien entre les premières pierres taillées et les différents hominidés de cette époque que sont les australopithèques et les premiers représentants du genre Homo (Homo habilis).

—  Alain TUFFREAU

Écrit par :

  • : professeur à l'université des sciences et technologies de Lille

Classification

Pour citer l’article

Alain TUFFREAU, « PREMIERS OUTILS DE PIERRE TAILLÉE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/premiers-outils-de-pierre-taillee/