PREMIER PARC NATIONAL

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Bien que le parc de Yellowstone (Wyoming), créé en 1872 aux États-Unis, soit réputé le premier parc national, il n'est que le deuxième. En effet, en 1864, le président Abraham Lincoln et le Congrès avaient déjà instauré une protection de même statut sur la vallée du Yosemite et les séquoias géants de Mariposa Grove (Californie), en réponse à un mouvement d'opinion qui s'était développé afin de protéger de vastes espaces naturels pour « les âges à venir ». Lors de longs séjours dans l'Ouest américain, pressentant les effets destructeurs de la colonisation, George Catlin, avocat et peintre américain, avait demandé, dès 1832, la création de parcs nationaux pour préserver la flore, la faune et les tribus indiennes. Ce désir de nature sauvage est un élément fondateur de l'identité nationale américaine. Thomas Jefferson, un des initiateurs de la république des États-Unis et un des premiers présidents, n'écrivait-il pas, en 1784 : « Si ce n'est sa culture, la nature de l'Amérique au moins doit faire l'admiration du monde. » Les parcs nationaux se développeront ensuite dans les pays anglo-saxons puis dans le reste du monde, protégeant non seulement des zones terrestres mais aussi des zones marines. D'autres formes de protection des espaces suivront, par exemple les réserves naturelles.

—  Jean-Pierre RAFFIN

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Jean-Pierre RAFFIN, « PREMIER PARC NATIONAL », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/premier-parc-national/