Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

PRADO (Programme d'accompagnement du retour à domicile)

En 2010, l’assurance-maladie lançait dans trois départements français le programme d’accompagnement du retour à domicile (Prado), destiné aux femmes venant d’accoucher par voie basse. Ce programme consiste à proposer aux jeunes mères le passage d’une sage-femme libérale chez elles. Les syndicats de gynécologues-obstétriciens avaient montré, dans un premier temps, une certaine réticence vis-à-vis de ce dispositif, car ils redoutaient qu’il favorise une sortie trop précoce des lieux de maternité, et donc un risque de complication accru pour la femme et l’enfant. Mais le Prado s’est peu à peu imposé grâce à l’extension du dispositif à l’ensemble du territoire national en 2012. En juillet 2013, trois femmes sur dix ayant accouché par voie basse avaient adhéré au Prado. Le 22 octobre 2013, l’assurance-maladie estimait que 120 000 femmes en avaient bénéficié. L’assurance-maladie se félicite que « 91 p. 100 des jeunes mères se soient déclarées très satisfaites du dispositif » et insiste sur le fait que « les jeunes mères ayant adhéré à ce programme ont eu près de deux visites de sage-femme sur les 12 jours ayant suivi l’accouchement en 2012, contre 0,5 visite seulement parmi l’ensemble des femmes éligibles au dispositif Prado ». Ces mamans ont aussi été un peu plus nombreuses à pratiquer, comme il est recommandé, une rééducation post-natale.

En 2011, le dispositif Prado a été proposé dans plus de vingt départements aux malades hospitalisés pour six interventions de chirurgie orthopédique courantes représentant un quart des interventions orthopédiques entreprises en France (implantation de prothèses de genou ou de hanche, ostéosynthèse pour fracture du fémur et mise en place d’une prothèse de hanche pour fracture du col du fémur, etc.). Il est prévu de généraliser cette proposition à l’ensemble du pays en 2014. L’idée est de faciliter l’organisation de la rééducation postopératoire en ville plutôt qu’en soins de suite et de réadaptation. Plus de 400 patients, dont 55 p. 100 de femmes, auraient adhéré à ce programme « et 83 p. 100 en seraient très satisfaits », rapporte l’assurance-maladie. Cependant, de nombreuses critiques ont été émises par les professionnels de santé, qui craignent que les malades suivis en orthopédie fassent les frais de ce programme, le but étant avant tout pour ces derniers de réduire les coûts de traitement.

Quoi qu’il en soit, une autre expérimentation Prado a été mise en place en mai 2013 dans six sites avec le concours de la Société française de cardiologie, pour favoriser le retour au domicile des patients hospitalisés pour insuffisance cardiaque, ce qui représente un nombre de 60 000 personnes par an. Un des objectifs visés est de réduire la fréquence des réhospitalisations, très fréquentes dans cette pathologie, en proposant comme en Allemagne une offre de suivi à domicile sur six mois. Les patients bénéficieront durant deux mois de la visite à domicile hebdomadaire d’une infirmière pour assurer surveillance clinique et éducation, puis de consultations régulières avec le médecin traitant et le cardiologue. Un carnet de suivi leur sera remis pour faciliter le développement de l’auto-surveillance et favoriser la communication entre infirmiers et médecins. Une centaine de patients ont déjà bénéficié de ce programme, « dont l’impact doit être évalué à la fin de 2014 en termes de consommation de soins et de réhospitalisations », signale l’assurance-maladie.

Pour répondre à des buts similaires, une expérimentation Prado devrait aussi débuter en 2014 chez les patients atteints de broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO), ainsi que chez ceux souffrant de plaies chroniques (ulcères cutanés, escarres), des pathologies également très répandues.

Depuis 2014, plus de 200 000 assurés par an sont au total concernés[...]

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

Pour citer cet article

Corinne TUTIN. PRADO (Programme d'accompagnement du retour à domicile) [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le et modifié le 24/04/2014