PORT OF SPAIN

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

carte : Trinité-et-Tobago : carte administrative

Trinité-et-Tobago : carte administrative

Carte administrative de Trinité-et-Tobago. 

Afficher

Capitale et ville principale de l'État indépendant de Trinité-et-Tobago, Port of Spain n'est, dans ses limites municipales, que l'élément le plus important d'une très vaste agglomération ; celle-ci s'étire, au nord-ouest de l'île de Trinité, sur plus de 30 kilomètres au pied de la chaîne du nord de la Trinité et dans certaines vallées occidentales de cette chaîne, de Chaguaramas à l'ouest à Arima à l'est, et compte environ 270 000 habitants en 2000. La population de la ville proprement dite a chuté de 93 950 habitants en 1960 à 49 400 en 2000, car de nombreux habitants l'abandonnent pour s'installer dans les habitations modernes des banlieues. Construite dans une plaine littorale enserrée entre de hautes collines de la chaîne du Nord et le golfe de Paria, Port of Spain a rassemblé, depuis les débuts de la colonisation, une part importante de la population et des activités économiques de la Trinité. La ville historique au plan en damier s'est développée en étroite symbiose avec le port, un centre de commerce important dans les Antilles. Elle fonctionne aujourd'hui comme un quartier central des affaires ; avec leurs immeubles commerciaux, leurs multiples magasins, des services gouvernementaux et des bureaux, Indépendence Square et Frederick Street en sont les axes les plus animés. Port of Spain n'est pas dépendante du tourisme comme d'autres villes des Caraïbes, elle dispose d'une industrie diversifiée : production de rhum, de bière, d'huiles, de cigarettes, de plastiques et de matériaux de construction mais également scieries, filatures ; et la ville est un important centre financier caribéen.Capitale politique, centre universitaire (une section de l'Université des Caraïbes [University of the West Indies] est installée à Saint Augustine dans la banlieue est), centre touristique, Port of Spain et son agglomération polynucléaire sont un des foyers urbains les plus actifs de la Caraïbe, bien desservi par le port et l'aéroport international de Piarco.

—  Jean-Claude GIACOTTINO

Écrit par :

Classification

Autres références

«  PORT OF SPAIN  » est également traité dans :

TRINITÉ-ET-TOBAGO ou TRINIDAD ET TOBAGO

  • Écrit par 
  • Oruno D. LARA
  • , Universalis
  •  • 4 821 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Population et politique »  : […] La Trinité reçut d'Asie environ 145 000 Indiens de 1838 à 1917, ainsi que des Africains. Cette immigration, pratiquée pour des raisons politiques et économiques jusqu'en 1921, fit progresser le nombre des habitants qui s'élevait à 73 000 en 1844, 273 900 en 1899 et à 412 783 en 1931. La population de l'île (1,26 million d'hab. au recensement de 2000) se répartit très inégalement sur un territoire […] Lire la suite

Les derniers événements

27 juillet - 1er août 1990 Trinité-et-Tobago. Échec d'une tentative de coup de force

Port of Spain, capitale de l'ancienne colonie caraïbe britannique indépendante depuis 1962, quelque cent trente militants musulmans noirs de l'organisation Jamaat Al-Muslimeen, dirigée par Yasin Abou Bakr, déclenchent un coup de force et retiennent en otage le Premier ministre Arthur Ray Robinson. Ils exigent la démission de celui-ci, l'organisation […] Lire la suite

Pour citer l’article

Jean-Claude GIACOTTINO, « PORT OF SPAIN », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 novembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/port-of-spain/