PL/1 (programming language number 1)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Langage de programmation universel convenant à la fois aux problèmes scientifiques et aux applications à caractère commercial. Bien qu'on ne puisse vraiment le ranger dans la classe des langages algorithmiques, on trouve dans PL/1 l'essentiel des facilités offertes par Fortran et Algol. D'une utilisation simple, ce langage est accessible aussi bien aux programmeurs débutants qu'aux programmeurs expérimentés, quelle que soit la complexité des problèmes à résoudre.

PL/1 a été développé par IBM en 1963, avec le concours de l'Organisation SHARE, association d'utilisateurs de matériel IBM. Il n'est devenu opérationnel qu'en 1966.

PL/1 illustre assez bien les efforts entrepris en faveur des techniques de la « programmation structurée ». Une des grandes caractéristiques de ce langage est, en effet, sa modularité poussée. Le programme est partagé en « procédures » (analogues aux « blocs » d'Algol) ; ces procédures peuvent être compilées séparément et sont récursives. La mémoire est gérée dynamiquement. Les variables peuvent être des données décimales et binaires, des chaînes de caractères, des tableaux, des structures (PL/1 est particulièrement adapté au traitement des listes et à la description des fichiers). La syntaxe, de son côté, est extrêmement libre : il n'existe pas de règle impérative de cadrage et pas de mots « réservés » (comme en Cobol) ; de plus, des expressions syntaxiquement incorrectes peuvent être acceptées si elles sont sémantiquement compatibles avec l'ensemble du programme et si elles ne créent pas d'ambiguïté : une série d'options par défaut aide, par ailleurs, le compilateur à générer un code cohérent. De nombreuses facilités sont offertes à l'utilisateur lors de la phase de mise au point du programme : instructions de gestion des exceptions, utilisation simultanée de différents niveaux de langage. Cependant, les compilateurs de PL/1 exigent des ordinateurs puissants.

—  Pierre GOUJON

Écrit par :

  • : président de l'Institut des hautes études puériles honnêtes et inspirées on-line

Classification

Pour citer l’article

Pierre GOUJON, « PL/1 (programming language number 1) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/pl-1/