PINACLE, architecture

Couronnement d'un contrefort ou d'un point d'appui vertical tel que la culée d'un arc-boutant, le pinacle est de section quadrangulaire ou polygonale et il se termine par un cône ou une pyramide. Le pinacle n'a pas seulement un rôle décoratif ; il sert surtout de charge afin d'empêcher le déversement de la tête du contrefort ou de la culée sous le poids et la poussée de la maçonnerie. Simple et massif à l'époque romane, il porte à l'époque gothique un fleuron à son sommet et des crochets sur ses rampants. Il peut, en outre, abriter des statues de petites dimensions comme à la cathédrale de Chartres ou à celle de Reims.

Cathédrale Notre-Dame, Reims

Cathédrale Notre-Dame, Reims

photographie

Pinacles et contreforts de la cathédrale Notre-Dame de Reims, France. 1211-1290. 

Crédits : CSP_halpand/ Fotosearch LBRF/ Age Fotostock

Afficher

—  Maryse BIDEAULT

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Maryse BIDEAULT, « PINACLE, architecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/pinacle-architecture/