PRUVOST PIERRE (1890-1967)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Géologue français, Pruvost fait œuvre de stratigraphe du Paléozoïque et de paléontologiste du Houiller, s'attachant particulièrement aux problèmes posés par l'accumulation sédimentaire.

Issu d'une famille de médecins, il commence parallèlement des études médicales et une licence de sciences naturelles. En 1910, sa nomination en qualité d'assistant au Musée houiller de l'université de Lille, fondé par Charles Barrois en 1907, décidera sans doute de sa carrière de géologue et de spécialiste de géologie houillère. Il deviendra successivement titulaire de la chaire de géologie à Lille, puis doyen de cette faculté en 1950, date à laquelle il sera appelé à occuper la chaire de géologie à la Sorbonne. Il est élu par deux fois président de la Société géologique de France.

Ses principaux travaux se rapportent à la géologie des bassins houillers et surtout à l'étude de la faune continentale récoltée dans les mines de charbon du Nord. Dans sa thèse, soutenue en 1918, il décrit une riche faune, inconnue jusqu'alors, dans le bassin houiller du nord de la France. Il étudie aussi, en collaboration avec d'autres géologues, le bassin de la Loire, où il procède à une révision de la topographie souterraine. Bien que ses efforts essentiels aient porté sur l'étude des bassins houillers, Pruvost a également étudié les terrains anciens, et notamment ceux du massif Armoricain, où il continue l'œuvre de Charles Barrois. Il présente, pour la première fois, une esquisse paléogéographique de ce massif à l'époque primaire. Ses nombreuses observations stratigraphiques et tectoniques, ses travaux sur les bassins houillers le conduisent à brosser de vastes synthèses de chronologie des faunes continentales du Houiller, à travers la France et l'Europe. C'est à lui qu'on doit principalement la notion de subsidence qu'il introduit en France en 1930, notion capitale en sédimentologie. Son nom est attaché à la dénomination de nombreuses espèces fossiles provenant d'une part d'une famille du bassin houiller du Nord et du Pas-de-Calais, d'autre part du Spitzberg.

—  Myriam COHEN

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Myriam COHEN, « PRUVOST PIERRE - (1890-1967) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-pruvost/