BERGÉ PIERRE (1934-1997)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Pierre Bergé, chercheur et expérimentateur talentueux, fut un grand physicien dans le domaine de la matière condensée. Originaire de Pau, il fit ses études supérieures à l'École centrale de Nantes. Toute sa carrière de physicien fut effectuée au Commissariat à l'énergie atomique, centre d’études de Saclay, où il entra en 1957. Il y exerça les fonctions de chef du service de l'état condensé de 1979 à 1990, puis, de 1991 à fin 1994, de responsable du département de recherche sur l'état condensé, les atomes et les molécules. Excellent pédagogue, Bergé a aussi été très sollicité pour l'enseignement et la communication. Sensible aux problèmes de l'enseignement et de la place des sciences, il préside, en 1989, le groupe de réflexion sur les sciences physiques de la commission Bourdieu, et s'investit, en 1994, au sein du Conseil national des programmes. Il s'attachera à faire prendre des positions pour le développement d'un enseignement des sciences concret et attractif.

Bien que le nom de Pierre Bergé soit associé aux recherches sur le chaos déterministe, sa créativité s'est manifestée dans de nombreux domaines de la physique situés à la pointe de la recherche. Sa thèse de doctorat (1961) porte sur les défauts d'irradiation dans les solides. Avec la mise au point des lasers, une évolution importante concerne les études de diffusion de la lumière, qui permettent d'avoir des informations sur la dynamique de certains états de la matière. Bergé aborda d'abord seul ce nouveau domaine. Il avait la qualité rare d'élaborer ses propres schémas des phénomènes physiques, débarrassés de tout formalisme, puis de réaliser l'expérience pertinente la plus simple. Bergé imagina ainsi des expériences fondamentales sur la cohérence optique (notion très peu connue à l'époque) et étudia l'intensité des signaux en termes de battements de photons. Plus tard, il utilisera cette technique pour donner une première confirmation expérimentale de la théorie des fluctuations dynamiques critiques dans les mélanges binaires. Une autre application intéressante de la diffusion de la lumière fut développé [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

  • : professeur d'université, université d'Aix-Marseille
  • : physicienne, Centre d'études de Saclay
  • : directeur de recherche, laboratoire de physique statistique de l'École normale supérieure

Classification

Les derniers événements

2-15 février 1993 • FranceAdhésion de Bernard Tapie au M.R.G. et revente d'Adidas.

financiers publics, le Crédit lyonnais, les Assurances générales de France et l'Union des assurances de Paris, qui détiendront 42 p. 100 du capital d'Adidas, contre moins de 20 p. 100 précédemment. Les mêmes critiques avaient accueilli l'annonce, le 19 janvier, de la reprise de la société Yves Saint Laurent – dirigée par Pierre Bergé, proche du pouvoir – par Sanofi, filiale du groupe pétrolier public Elf.  [...] Lire la suite

Pour citer l’article

Louis BOYER, Monique DUBOIS-GANCE, Yves POMEAU, « BERGÉ PIERRE - (1934-1997) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-berge/