KATERINE PHILIPPE (1968- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Philippe Katerine, auteur-compositeur-interprète et acteur, évolue en extraterrestre dans le paysage musical et cinématographique français. Pourtant, rien ne le prédestinait à devenir le dandy iconoclaste d’une nouvelle scène française dans les années 1990 ni l’artiste protéiforme et insaisissable des années 2000. Individu singulier et hybride, il se présente à la croisée des genres et des sexes, entre nonchalance urbaine et ruralité ancestrale.

Philippe Katerine

Photographie : Philippe Katerine

Personnage à part dans le paysage musical français, Philippe Katerine excelle sur scène lors de concerts énergiques et débridés, à l'image de sa prestation lors de la cérémonie des victoires de la musique 2020. À cette occasion, il est sacré artiste masculin de l'année. 

Crédits : Stephane Cardinale/ Corbis/ Getty Images

Afficher

De Philippe Blanchard à Katerine

Philippe Blanchard naît à Thouars dans les Deux-Sèvres, le 8 décembre 1968, et grandit à Chantonnay, en Vendée, dans une famille catholique et traditionnelle. Enfant, il se passionne pour le basket-ball et le dessin. Puis, par le biais de l’institution religieuse, il découvre le chant au sein d’une chorale et compose très vite ses premières chansons. Après avoir enchaîné de nombreux petits boulots et initié plusieurs formations musicales éphémères, il enregistre en 1991 un premier album, Les Mariages chinois, avec les moyens du bord, un magnétophone quatre pistes à cassettes. Il prend dès lors le pseudonyme de Katerine, pour dissimuler, par pudeur, son nom de famille, et assumer une certaine ambivalence entre masculin et féminin.

S’il débute en même temps que son ami Dominique A, Philippe Katerine doit attendre un peu plus longtemps que celui-ci avant que l’on s’intéresse à lui. Après un succès d’estime à la parution de son troisième album, Mes mauvaises fréquentations (1996), un premier engouement de la part du public accueille en 1999 l’irrévérencieux « Je vous emmerde », titre que les radios passent en boucle. Il y chante la tentative à la fois humoristique et pathétique d’un personnage désabusé et éméché d’inviter à danser une femme qui ne se laisse pas faire. Un clip illustrant cette chanson est diffusé à la télévision et permet de mieux le faire connaître. La même année, il publie deux albums distincts mais vendus ensemble : L’Homme à trois mains et Les Créatures, deux disques aussi différents que complémentaires, l’un composé dans la solitude de son appartement parisien, l’autre en groupe avec The Recyclers.

Alors que les tournées, les collaborations (Helena Noguerra, Anna Karina…) et les disques (notamment 8ème Ciel en 2002) s’enchaînent, tout change en 2005 avec « Louxor j’adore », clin d’œil à une boîte de nuit de la ville de Clisson où le chanteur « coupe et remet le son » et fait reprendre en cœur à tout le monde « J’adoooooore ». Robots après tout reste de nombreux mois en tête des ventes d’albums et personne ne peut désormais passer à côté de ce chanteur aux prestations scéniques énergiques et débridées. Parallèlement à la sortie de Robots après tout et de la tournée qui suit avec les anciens membres des Little Rabbits, il monte autour de ce disque 2008 Vallée, un spectacle chorégraphié par Mathilde Monnier.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : auteur, chargé de la programmation culturelle à l'Espace culturel François-Mitterrand, Cantaleu

Autres références

«  KATERINE PHILIPPE (1968- )  » est également traité dans :

UN BEAU SOLEIL INTÉRIEUR (C. Denis)

  • Écrit par 
  • Joël MAGNY
  •  • 1 076 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L’amour en miettes »  : […] Un premier projet portait sur un film collectif qui se serait inspiré des Fragments d’un discours amoureux , de Roland Barthes, un livre qui passionne Claire Denis depuis longtemps : non un roman au sens propre du terme, plutôt une méditation sur les avatars du sentiment amoureux. Un beau soleil intérieur (2017) , imaginé et écrit par la réalisatrice en étroite collaboration avec la romancière Ch […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Thierry JOURDAIN, « KATERINE PHILIPPE (1968- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 avril 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/philippe-katerine/