WEBB PHILIP (1831-1915)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Architecte et designer anglais, né le 12 janvier 1831 à Oxford, mort le 17 avril 1915 à Worth, dans le Sussex.

Philip Webb approfondit sa formation dans le cabinet de l'architecte George Edmund Street à Oxford, où il rencontre William Morris qui devient un ami proche. En 1861, ils fondent ensemble la célèbre agence Morris, Marshall, Faulkner and Co., puis, en 1877, la Society for the Protection of Ancient Buildings. La première commande de Philip Webb, la célèbre Maison rouge, construite pour Morris à Bexleyheath (Londres) en 1859, fait fi des conventions. Partisan d'un revêtement extérieur obtenu par le contraste des matériaux, Philip Webb met en pratique ce concept à l'intérieur, où la brique nue et les grilles de ventilateur tranchent sur la peinture blanche et les panneaux sombres. Son approche est fondamentalement pratique, respectueuse du site, des traditions locales et soucieuse des attentes de ses commanditaires. Pionnier de l'English Domestic Revival, mouvement prônant le retour au gothique et au classique anglais, il intègre l'architecture vernaculaire médiévale à des créations extrêmement originales. Son utilisation franche des matériaux et des éléments structuraux apparents préfigure le fonctionnalisme du xxe siècle. Célèbre pour ses country houses anticonventionnelles – telles Clouds dans le Wiltshire (terminée en 1886, mais très endommagée par un incendie en 1889) et Standen dans le Sussex (1891) –, il conçoit aussi des habitations urbaines comme celles situées au 1, Palace Green (1868), et au 19, Lincoln's Inn Fields (1868-1869), à Londres.

Designer, Philip Webb crée du mobilier, des objets décoratifs en métal, verre et bois ainsi que des broderies pour la maison Morris. Il est particulièrement renommé pour sa verrerie de table, ses vitraux, ses bijoux et ses adaptations rustiques du mobilier de style « reine Anne ».

—  Universalis

Classification


Autres références

«  WEBB PHILIP (1831-1915)  » est également traité dans :

MORRIS WILLIAM (1834-1896)

  • Écrit par 
  • Philip Prichard HENDERSON
  •  • 1 986 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L' influence de l'art médiéval »  : […] William Morris naît le 24 mars 1834 à Walthamstow, petit village de l'Essex situé non loin de Londres, dans une famille bourgeoise. En 1853, il entre au Exeter College de l'université d'Oxford. Il y rencontre Edward Jones, futur peintre et dessinateur qui prendra le nom de Burne-Jones. Profondément touchés par le mouvement d'Oxford au sein de l'Église anglicane, les deux amis semblent se diriger […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-morris/#i_47945

Pour citer l’article

« WEBB PHILIP - (1831-1915) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/philip-webb/