PALLAS PETER SIMON (1741-1811)

Le naturaliste et explorateur allemand Peter Simon Pallas est né à Berlin le 22 septembre 1741. Après des études de médecine à Halle, Göttingen et Leyde, il étudie les animaux marins en collection à Leyde et à Londres, et fait paraître en 1766 une importante classification des coraux et des éponges. En 1767, il est invité par l'Académie des sciences de Saint-Pétersbourg et découvre la Russie. Il y restera pendant plus de quarante ans. Son nom reste associé au grand voyage d'exploration (1768-1773) qui le conduisit dans diverses provinces de Russie jusqu'au lac Baïkal et à la ville de Kiakhta en Bouriatie, à la frontière actuelle de la Mongolie. Le compte rendu de son voyage est d'abord publié en allemand avant d'être traduit en français (Voyages de M.P.S. Pallas en différentes provinces de L'Empire de Russie et dans l'Asie septentrionale, 1788-1793) en anglais, en italien et en russe. Son œuvre scientifique ne s'est pas limitée à la description de nouvelles espèces de Sibérie et d'Asie centrale, s'étant aussi intéressé aux lois générales de la nature. Elle est souvent considérée comme préfigurant les travaux d'Alexander von Humboldt en matière de biogéographie et de Georges Cuvier en anatomie comparée. Il a également été l'auteur d'un important dictionnaire de linguistique comparée. Il décéda le 8 septembre 1811 à Berlin, quelques mois après être revenu de cette ville.

—  Valérie CHANSIGAUD

Écrit par :

  • : docteur en sciences de l'environnement, historienne des sciences et de l'environnement, chercheuse associée au laboratoire SPHERE, CNRS, UMR 7219, université de Paris-VII-Denis-Diderot

Classification

Pour citer l’article

Valérie CHANSIGAUD, « PALLAS PETER SIMON - (1741-1811) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 03 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/peter-simon-pallas/