BRIDGMAN PERCY WILLIAMS (1882-1961)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Né à Cambridge (Massachusetts) le 21 avril 1882, P. W. Bridgman était le fils unique d'un journaliste et écrivain. D'abord étudiant à Howard, Bridgman y devient professeur de mathématiques et de physique en 1926. Il perfectionne les techniques d'obtention des hautes pressions et étudie les propriétés de la matière soumise à des pressions très élevées : conductibilité électrique et thermique des métaux et diverses propriétés physiques des cristaux. Il découvre plusieurs variétés de glace plus denses que l'eau ainsi qu'un nouvel état du phosphore : le phosphore noir, stable, sous une pression de 12 000 atm. (1914).

Percy Bridgman

Percy Bridgman

photographie

Le physicien américain Percy Williams Bridgman (1882-1961). Il obtient le prix Nobel de physique en 1946, pour ses travaux sur les propriétés de la matière soumise à de très hautes pressions, 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Il étudie l'influence de la relativité et des quanta sur différentes théories physiques. Tout en contribuant à améliorer la connaissance des propriétés de la matière et, en particulier, de la structure moléculaire et électronique des solides, ses recherches sur les hautes pressions ont permis d'étudier des réactions chimiques se produisant dans des conditions extrêmes de pression et de température, cela en vue de mieux comprendre l'origine des matériaux du globe terrestre. Pour ses travaux, Bridgman obtient le prix Nobel de physique en 1946. Atteint d'un cancer, il met fin à ses jours le 20 août 1961 à Randolf (États-Unis).

—  Alain LE DOUARON

Écrit par :

Classification


Autres références

«  BRIDGMAN PERCY WILLIAMS (1882-1961)  » est également traité dans :

CRISTAUX - Synthèse des cristaux

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 6 270 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le diamant »  : […] La première synthèse avérée de diamant fut obtenue par le chimiste britannique James Ballantyne Hannay (1855-1931). Ses publications de 1880 décrivent le procédé employé : un mélange de paraffine, d'huile et de lithium était placé dans un tube en fer forgé scellé et chauffé au rouge. Les pressions importantes nécessaires à la synthèse du diamant é […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cristaux-synthese-des-cristaux/#i_35201

DIAMANT

  • Écrit par 
  • René COUTY, 
  • Yves GAUTIER, 
  • Henri-Jean SCHUBNEL
  •  • 4 332 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre «  Diamant de synthèse »  : […] On désigne par synthèse du diamant le processus qui permet de transformer du carbone ou un produit carboné en diamant (fig. 2). Cette opération est réalisée à l'échelle industrielle par quatre firmes commerciales : A.S.E.A. (Suède), De Beers (Afrique du Sud), General Electric (États-Unis) et Tomel (Japon) ; leur production annuelle avoisine 100 mi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/diamant/#i_35201

Pour citer l’article

Alain LE DOUARON, « BRIDGMAN PERCY WILLIAMS - (1882-1961) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 29 mars 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/percy-williams-bridgman/