Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

SALINAS PEDRO (1891-1951)

« Le salut par la lumière »

Trois livres composent le dernier cycle de l'inspiration de Salinas : Le Contemplé (El Contemplado, 1946), Tout plus clair (Todo más claro, 1949), Confianza (1955). Les thèmes se renouvellent et s'amplifient, faisant place au monde contemporain et à ses tragédies. Le plus beau de ces poèmes, El Contemplado, est tout entier consacré à la mer, « miroir de sérénité », à l'océan de lumière et de vagues où l'âme s'emplit de clarté et de paix : « Tant de soleil, de courbes, de blancheurs / aspirent à bien plus... »

Au long d'une brillante carrière de professeur, Salinas fut aussi conteur et romancier (La Bombe incroyable [La Bomba increíble], 1950), auteur dramatique, historien et critique des lettres hispaniques, traducteur d'écrivains français. Ces divers aspects de son génie ne sont pas dissociables. Ils montrent tous un esprit de fine analyse, un souci de clarté exemplaire, une grande subtilité verbale et un sens généreux de l'humanisme toujours lié à un désir profond d'éternité.

— Bernard SESÉ

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : professeur émérite des Universités, membre correspondant de la Real Academia Española

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Voir aussi