RUINIFORME PAYSAGE

Paysage qui présente, en morphologie karstique, un aspect caractéristique de ruines. Il s'agit de formes dues à l'érosion de certains faciès hétérogènes, comme les dolomies ou les grès calcaires, évoquant des villages ruinés, avec des tours et des pans de murs, etc. À la surface des plateaux, ces ensembles constituent un véritable labyrinthe dont l'intérêt touristique est indéniable : le plus célèbre exemple français de paysage ruiniforme est représenté par Montpellier-le-Vieux (Aveyron), dans le causse noir.

—  Guy POURSIN

Écrit par :

Classification


Autres références

«  RUINIFORME PAYSAGE  » est également traité dans :

KARST

  • Écrit par 
  • Roger COQUE
  •  • 3 552 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Lapiés »  : […] Les géographes ont adopté le toponyme savoyard de lapié (du latin lapis , pierre) pour dénommer des cavités de tailles limitées et de formes diverses, ouvertes dans les calcaires par la karstification. Leur profondeur varie de quelques millimètres à plus d'une dizaine de mètres dans le cas de formes géantes. On appelle lapiaz les surfaces qu'ils burinent. Il existe de nombreux types de lapiés s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/karst/#i_29905

Pour citer l’article

Guy POURSIN, « RUINIFORME PAYSAGE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 10 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/paysage-ruiniforme/