PAUSANIAS, prince spartiate (mort en 470 av. J.-C.)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Fils du roi de Sparte Cléombrotos et neveu de Léonidas, le vaincu des Thermopyles. Commandant en ~ 479 l'armée grecque à Platées, Pausanias remporta la victoire décisive qui devait entraîner le départ des Perses. L'année suivante, il s'emparait de Byzance où il semble avoir tenté de régner en véritable despote oriental, entamant des négociations directes avec les Perses. Ce qui lui valut d'être rappelé par les éphores et de passer en jugement. Acquitté, il repartit pour Byzance, d'où il fut chassé en ~ 475 par Cimon. Pausanias demeura en Asie jusqu'à ce qu'une nouvelle fois il fût sommé de se justifier devant les éphores. Il aurait alors tenté de provoquer un soulèvement des hilotes pour transformer son autorité en tyrannie. Mais il fut pris et assassiné.

—  Claude MOSSÉ

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Claude MOSSÉ, « PAUSANIAS, prince spartiate (mort en 470 av. J.-C.) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/pausanias/