PATERSON, William Carlos WilliamsFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Ayant écrit pendant vingt ans dans l'ombre de son ami et compatriote Ezra Pound, William Carlos Williams (1883-1963) révéla tout son talent avec la publication du premier livre de Paterson en 1946. Douze ans plus tard, en 1958, le cinquième et dernier livre de cette épopée poétique parut, confirmant qu'il comptait parmi les plus grands poètes américains du xxe siècle.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

Classification

Autres références

«  PATERSON, William Carlos Williams  » est également traité dans :

WILLIAMS WILLIAM CARLOS (1883-1963)

  • Écrit par 
  • Laurette VÊZA
  •  • 3 429 mots

Dans le chapitre « « Paterson » : l'épopée du réel et l'extase matérielle »  : […] Paterson (1946-1958) se veut « réponse au grec et au latin les mains nues ». Long poème épique inachevé, Paterson célèbre la fierté locale, rappelle qu'au xix e  siècle, les chutes du Passaic éblouissaient le visiteur, l'enchantaient. Le thème écologique greffe une vigoureuse méditation sur le déroulement du poème, et s'impose la question qui préoccupait déjà Freud dans le Malaise dans la civil […] Lire la suite

Pour citer l’article

Michel FABRE, « PATERSON, William Carlos Williams - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 octobre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/paterson/