PATERSON ANDREW BARTON dit BANJO (1864-1941)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Poète et journaliste australien auteur de Waltzing Matilda, chanson internationalement connue, Andrew Barton Paterson devint très populaire dans son pays natal en évoquant les gens du bush, notamment avec le recueil The Man from Snowy River and Other Verses (1895), puis avec Rio Grande's Last Race and Other Verses (1902), dont de nombreuses éditions furent publiées.

Né le 17 février 1864 à Narrambla, en Nouvelle-Galles du Sud, Andrew Barton, dit « Banjo », Paterson suit une formation de juriste et exerce à Sydney jusqu'en 1900. Il se lance ensuite dans le journalisme, couvre la guerre des Boers en Afrique du Sud et se rend en mission en Chine et aux Philippines. Devenu rédacteur au Sydney Evening News en 1904, il quitte ce poste deux ans plus tard pour travailler au Town and Country Journal de Sydney. Installé par la suite en tant qu'éleveur, il reprend le journalisme quand la Première Guerre mondiale éclate, part en Europe pour le compte du Sydney Morning Herald, puis sert dans les forces armées en France et en Égypte. Après le conflit, il poursuit sa carrière journalistique jusqu'à sa mort, qui survient le 5 février 1941 à Sydney.

En 1905, Paterson publie un recueil de chansons populaires australiennes, The Old Bush Songs : Composed and Sung in the Bushranging, puis l'ouvrage Digging and Overlanding Days, qui remporte lui aussi un vif succès. Waltzing Matilda – qui deviendra l'air le plus célèbre du pays – apparaît en 1917 dans un recueil de poèmes intitulé Saltbush Bill, J.P., and Other Verses. Banjo Paterson a également publié un volume de poèmes pour enfant (The Animals Noah Forgot, 1933) et plusieurs nouvelles.

—  Universalis

Classification


Autres références

«  PATERSON ANDREW BARTON dit BANJO (1864-1941)  » est également traité dans :

AUSTRALIE

  • Écrit par 
  • Benoît ANTHEAUME, 
  • Jean BOISSIÈRE, 
  • Bastien BOSA, 
  • Harold James FRITH, 
  • Yves FUCHS, 
  • Alain HUETZ DE LEMPS, 
  • Isabelle MERLE, 
  • Xavier PONS
  • , Universalis
  •  • 26 539 mots
  •  • 28 médias

Dans le chapitre « Naissance d'une littérature »  : […] Peu à peu, l'environnement se fit plus propice à la création artistique. L'élévation du niveau de vie et l'existence d'assez nombreux lecteurs potentiels favorisèrent les vocations littéraires. Par ailleurs, l'avènement d'un sentiment national australien semblait appeler poètes et prosateurs à le célébrer. Mais les romanciers de cette période restent pour la plupart des auteurs mineurs. Henry Kin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/australie/#i_8163

POSTCOLONIALES LITTÉRATURES

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre DURIX, 
  • Jean-Louis JOUBERT
  •  • 8 468 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Naissance d'une littérature »  : […] Seul un examen détaillé de chaque littérature nationale pourrait rendre justice à la variété des œuvres concernées. Pourtant, un survol diachronique permet de mettre en évidence de nombreuses caractéristiques communes. Les premières œuvres publiées par des colons australiens, canadiens ou néo-zélandais, émigrés ou transportés de force, racontent leur expérience sur une terre qui leur paraît à la f […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/litteratures-postcoloniales/#i_8163

Pour citer l’article

« PATERSON ANDREW BARTON dit BANJO - (1864-1941) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 29 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/paterson-andrew-barton-dit-banjo/