SUITNER OTMAR (1922-2010)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Figure éminente de la vie musicale en Allemagne de l'Est, le chef d'orchestre autrichien Otmar Suitner était considéré comme le dernier représentant de la tradition des Kapellmeister germaniques. Otmar Suitner naît à Innsbruck, le 16 mai 1922. Il accomplit ses études musicales au conservatoire de sa ville natale, où il étudie le piano avec Fritz Weidlich ; il se perfectionne auprès de Franz Ledwinka, au Mozarteum de Salzbourg, où il travaille également la direction d'orchestre avec Clemens Krauss (1940-1942). Il est répétiteur pour les ballets au Landestheater d'Innsbruck de 1942 à 1944. Il entame une carrière de pianiste, avant d'être nommé en 1952 directeur de la musique à Remscheid, près de Düsseldorf, en R.F.A. Il est ensuite, de 1957 à 1960, directeur général de la musique à Ludwigshafen et chef permanent de l'Orchestre philharmonique du Palatinat. Il occupe les mêmes fonctions à la tête de l'illustre Staatskapelle de Dresde (1960-1964).

De 1964 à 1971, puis de 1974 à 1990, il occupe le poste musical le plus important de la R.D.A., celui de directeur général de la musique à la Staatsoper de Berlin (ex-Lindenoper), qui se trouvera à Berlin-Est jusqu'à la chute du Mur, en 1989. À son arrivée, l'opéra était moribond, la majorité des musiciens ayant gagné l'Occident ; Otmar Suitner va patiemment restaurer le prestige de l'institution. Il dirige au festival de Bayreuth Tannhäuser en 1964, Le Vaisseau fantôme en 1965 – travaillant étroitement avec Wieland Wagner – et La Tétralogie en 1966 et 1967 (en alternance avec Karl Böhm). Il enseigne la direction d'orchestre à la Hochschule für Musik de Vienne de 1977 à 1988. Il a abondamment enregistré les ouvrages lyriques de ses compositeurs de prédilection – Mozart, Richard Strauss et Wagner – mais aussi beaucoup d'œuvres symphoniques de Haydn, Beethoven, Schubert, Schumann, Brahms, Dvořák, Bruckner, Mahler. Il a créé des œuvres de Siegfried Kurz (Deuxième Symphonie, 1960), de Ján Cikker (Paleta, pour orchestre, 1981) et, à la Staatsoper de Berlin, trois opéras de Paul Dessau, dont il s'était fait l'ardent défenseur : Puntila (15 novembre 1966), Einstein (16 février 1974), Leonce und Lena (24 novembre 1979). Otmar Suitner meurt le 8 janvier 2010, à Berlin.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« SUITNER OTMAR - (1922-2010) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 07 mars 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/otmar-suitner/