PEREIRO SIO OSCAR (1977- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Coureur cycliste espagnol né le 3 août 1977 à Pontevedra (Galice). Oscar Pereiro fait ses débuts professionnels en 2000, au sein de la modeste équipe portugaise Porta de Ravessa. Coureur moyen mais disposant de certaines qualités en montagne, il est recruté en 2002 par la formation suisse Phonak, où il épaulera notamment les Américains Tyler Hamilton (2004) puis Floyd Landis (2005). Vainqueur de la Classique des Alpes en 2004, il se classe la même année dixième du Tour de France. Lors du Tour de France 2005, il remporte la seizième étape (Mourenx-Pau) et prend encore la dixième place de la Grande Boucle, juste derrière son leader, Floyd Landis.

En 2006, il opte pour l'équipe Caisse d'épargne-Îles Baléares, où il aura pour tâche de soutenir son compatriote Alejandro Valverde. Cette année-là, le Tour de France se voit privé de ses principaux favoris (Jan Ullrich, Ivan Basso...), exclus dans le cadre de l'affaire Puerto – une opération de la police espagnole qui a mis au jour un vaste réseau de dopage sanguin. Les ambitions d'Alejandro Valverde sont de ce fait en hausse : comme une dizaine d'autres coureurs, il peut désormais envisager la victoire. Mais il est victime d'une chute et doit abandonner dès la troisième étape : la stratégie de l'équipe s'en trouve anéantie. Floyd Landis revêt le maillot jaune dans les Pyrénées, mais le peloton, habitué à sept années de domination de Lance Armstrong et donc privé de ses repères, va laisser se développer une course décousue. Floyd Landis, qui voit là l'occasion de se « débarrasser » du maillot jaune car il estime que son équipe Phonak n'est pas suffisamment forte pour assumer si tôt le poids de la course, et les autres favoris laissent alors Oscar Pereiro reprendre 29 min 57 s à l'occasion de la treizième étape (Béziers-Montélimar) ! L'Espagnol revêt donc le maillot jaune, et chacun pense que ce valeureux équipier vient de connaître un éphémère jour de gloire.

Jusque-là débridée, la course devient folle dans les Alpes : Landis reprend le maillot jaune à L'Alpe-d'Huez, s'écroule [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages





Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « PEREIRO SIO OSCAR (1977- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 février 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/oscar-pereiro-sio/