FRANCFORT ORCHESTRE RADIO-SYMPHONIQUE DE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Fondé en 1929 comme orchestre de la radio de Hesse, l'Orchestre radio-symphonique de Francfort (Radio-Sinfonie-Orchester Frankfurt) a pour premier chef Hans Rosbaud, qui, jusqu'en 1937, en fait l'un des principaux acteurs de la musique contemporaine en Allemagne. Il accueille Béla Bartók pour la création de son Deuxième Concerto pour piano en 1933, il crée Carmina Burana de Carl Orff en 1937, ainsi que des œuvres de Richard Strauss (Kampf und Sieg, 1930), de Darius Milhaud (Premier Concerto pour alto, 1930), d'Arnold Schönberg (Quatre Lieder, op. 22, 1932)...

De 1937 à 1945, Otto Frickhoeffer en est le chef permanent, Carl Schuricht le principal chef invité. Après une période moins dynamique, qui voit se succéder à sa tête Kurt Schröder (1946-1953) et Otto Matzerath (1955-1961), l'orchestre commence progressivement à sortir des studios de radio et à prendre en compte les impératifs des concerts publics. Dean Dixon (1961-1974) est le premier artisan de cette mutation parachevée par Eliahu Inbal (1974-1990). Sous la direction de ce dernier, le répertoire de l'orchestre se concentre autour de grands cycles (Mahler, Bruckner, Berlioz, Ravel) et fait une entrée remarquée dans le domaine du disque. La musique contemporaine occupe une place importante avec notamment des créations de Wolfgang Fortner (Der Wald, 1953), Hans Werner Henze (Cinq Chants napolitains, 1956), Paul Hindemith (Drei Orchesterlieder, op. 9, 1974), Steve Reich (Octuor, 1979), Isang Yun (Premier Concerto pour violon, 1982)... Le Russe Dmitri Kitajenko, à la tête de l'orchestre de 1990 à 1997, organise la première mondiale de Sixty-Eight (1992) de John Cage. L'Américain Hugh Wolff le remplace de 1997 à 2006. Son successeur, l'Estonien Paavo Järvi (2006-2013), dirige dès son arrivée la création du Concerto pour piano (2006) d’Erkki-Sven Tüür. Le chef colombien Andrés Orozco-Estrada est désigné pour lui succéder à partir de la saison 2014-2015.

—  Alain PÂRIS

Écrit par :

  • : chef d'orchestre, musicologue, producteur à Radio-France

Classification

Pour citer l’article

Alain PÂRIS, « FRANCFORT ORCHESTRE RADIO-SYMPHONIQUE DE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 01 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/orchestre-radio-symphonique-de-francfort/