OGINO KYŪSAKU (1882-1975)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médecin selon la conception scientifique occidentale inaugurée au Japon à la fin du xixe siècle, Ogino Kyūsaku fut non seulement le spécialiste des problèmes de la fécondation, mais aussi un grand organisateur, dont les qualités ont été reconnues en 1955, lors de la cinquième Conférence mondiale de l'International Planned Parenthood Federation, la fédération mondiale pour le planning familial fondée par l'Américaine Margaret Sanger. Il a donné toute sa mesure à l'hôpital Takeyama de la ville de Niigata, où il fut chef de service puis directeur médical de 1912 à 1958.

Né à Toyohashi dans la préfecture d'Aichi, il fit ses études à Tōkyō et fut diplômé de la faculté de médecine de l'Université impériale en 1909. Il exerça toute sa vie à Niigata, où il mourut le 1er janvier 1975. C'est dans le service de gynécologie et d'obstétrique de l'hôpital Takeyama qu'Ogino Kyūsaku établit, en 1924, grâce à des constatations opératoires et à des enquêtes sur des grossesses intervenues après un rapport unique, que l'ovulation survient entre le seizième et le douzième jour précédant la date des règles. Ces premiers travaux apportent vraiment une vision nouvelle du problème, car, jusqu'alors, la plupart des cliniciens ne déterminaient le cycle qu'à partir du dernier jour des règles précédentes. Toutefois, en 1927, un Américain, R. Dickson, écrivait dans The Safe Period as a Birth Control Measure que la période précédant la menstruation est « a low risk period ». Ogino Kyūsaku a eu le mérite de fixer les critères de l'ovulation par l'examen peropératoire de l'ovaire et de signaler les difficultés et les pièges de cette appréciation. Il montra aussi, par des travaux statistiques, que le pouvoir fécondant des spermatozoïdes s'étend sur environ trois jours, même si la mobilité persiste plus longtemps. (Sims a pu trouver des spermatozoïdes vivants dans le col de l'utérus huit jours après un rapport sexuel.)

Le premier travail d'Ogino Kys̄aku paru en Occident fut publié en 1930 dans Zentralblatt f [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Maurice SANDER, « OGINO KYŪSAKU (1882-1975) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 octobre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/ogino/