OBSERVATION (sciences sociales)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L’observation, qu’elle soit ou non participante, fait désormais partie des méthodes canoniques des sciences sociales, transmises aux étudiants dans les enseignements de sociologie et d’anthropologie et utilisées dans un grand nombre de recherches et sur une multiplicité de terrains. En France, cette généralisation des usages de l’observation renvoie à ce que l’on pourrait appeler un « tournant ethnographique » des sciences sociales, initié au début des années 1990, et qui va de pair avec l’essor de « l’ethnologie du proche » et la réhabilitation des méthodes qualitatives en sociologie. Mais ce retour en grâce ne doit pas faire oublier que l’observation a constitué depuis les débuts des sciences sociales un mode d’accès privilégié au monde social qu’il s’agissait de décrire et d’analyser. Si ce sont les ethnologues qui, à l’image de Bronislaw Malinowski, ont fait de l’observation une méthode des sciences sociales parce qu’elle était pour eux liée à la nécessité d’être présents personnellement sur leur terrain de recherche, la sociologie l’a très vite intégrée : c’est en particulier le cas des chercheurs réunis à l’université de Chicago autour de Robert Park entre les années 1910 et 1930, et qui se donnent pour objet l’étude d’un espace circonscrit, en particulier un espace urbain, ou de populations particulières, à l’image par exemple des recherches de Nels Anderson sur les gangs italiens de Boston. Cette tradition est reprise dans les années 1950-1960 par des sociologues qui, autour d’Everett Hughes, choisissent cette méthode pour étudier en pratique les interactions entre les individus et la production des normes. En France, c’est la sociologie du travail qui, dès les années 1950, l’importe en la mettant en œuvre dans l’analyse de l’organisation du travail dans les usines (en particulier autour d’Alain Touraine).

Aujourd’hui, les courants pragmatistes et ethno-méthodologiques revendiquent cette méthode d’analyse dans la mesure où il s’agit pour leurs tenants d’étu [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : maître de conférences en sociologie à l'université de Poitiers, chercheur au C.U.R.A.P.P., C.N.R.S., université d'Amiens

Classification

Pour citer l’article

Laurent WILLEMEZ, « OBSERVATION (sciences sociales) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 octobre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/observation-sciences-sociales/