NOUVELLE MANIÈRE POUR LEVER L'EAU...

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

vidéo : Machine à vapeur : les premières machines

Machine à vapeur : les premières machines

Si l'idée de se servir de la vapeur remonte au moins à Héron d'Alexandrie au Ier siècle après J.-C., il faut attendre la fin du XVIIe siècle pour en voir les premières utilisations pratiques. Les premières machines, développées par Thomas Savery et Denis Papin puis par Thomas Newcomen,... 

Afficher

Après des études de médecine à Blois, Denis Papin (1647-1714) s'était installé à Paris en 1673, où il seconda pendant deux ans le savant néerlandais Christiaan Huygens dans un laboratoire aménagé spécialement à la Bibliothèque royale. Dans son premier livre Nouvelles Expériences du vide, avec la description des machines qui servent à le faire, publié en 1675, il avait déjà proposé des techniques novatrices pour la réalisation pratique des idées de son maître. Après un séjour à Londres, devenu professeur de mathématiques à Marburg et conseiller du prince de Hesse, il émet en 1690 l'idée d'utiliser la vaporisation de l'eau – on disait à l'époque sa raréfaction par le feu – pour « obtenir à bas prix des forces très grandes ». Après de multiples essais, le type final de machine à vapeur est décrit en 1707 dans l'ouvrage intitulé Nouvelle Manière pour lever l'eau par la force du feu, mise en lumière par Monsieur Denys Papin. L'Anglais Thomas Savery (1650-1715) réalisa une machine analogue à la même époque.

—  Bernard PIRE

Écrit par :

  • : directeur de recherche émérite au CNRS, centre de physique théorique de l'École polytechnique, Palaiseau

Classification

Pour citer l’article

Bernard PIRE, « NOUVELLE MANIÈRE POUR LEVER L'EAU... », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 septembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/nouvelle-maniere-pour-lever-l-eau/