NIVKHE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les Nivkhe peuplent le cours inférieur de l'Amour et l'île Sakhaline. Ils font partie du groupe des peuples paléoasiatiques, et les fouilles nous donnent la certitude qu'ils sont des descendants directs de la population néolithique de ce territoire. Leur nom, nivkh, signifie « hommes ». Avant la révolution de 1917, ils étaient connus sous le nom de Guiliak. Ce terme vient visiblement des noms Guiléké ou Guiliami, sous lesquels sont connus les Nivkhe parmi les populations toungouzo-mandchoues. Ils étaient environ 4 700 lors du recensement de 1989. Sur le plan territorial, ils se divisent en deux groupes : le groupe du fleuve Amour et celui de l'île Sakhaline. Ils se différencient fortement de tous leurs voisins qui parlent des langues du groupe toungouzo-mandchou. Leur langue se distingue dans le groupe des langues paléoasiatiques par des structures très particulières.

Les premiers Russes qui entrèrent en contact avec les Nivkhe au xviie siècle étaient des marchands de fourrure et des prospecteurs. Les Nivkhe dépendaient plus ou moins, à cette époque, de la Chine sans pour autant payer tribut. Ils vivaient dans des villages à très forte densité de population, dans des baraques de bois devant lesquelles pendaient des filets de pêche. Ils portaient des vêtements faits de peau de gros poissons et d'animaux marins. Ils se nourrissaient essentiellement de poisson et faisaient du commerce avec les Chinois, les Aïnous et les Toungouzes. Ils ne se coupaient jamais les cheveux ; les hommes portaient une natte et les femmes, deux.

Leur organisation sociale traditionnelle, qui se modifia par la suite à cause de leur petit nombre, présente un intérêt considérable : les Nivkhe vivaient regroupés en plusieurs dizaines de clans, dont chacun portait le nom d'une rivière. Au début du xxe siècle, le clan nivkhe ne représentait déjà plus une unité territoriale et économique. Ils avaient formé des villages polyclaniques, mais les liens claniques étaient e [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Emmanuel ZAKHOS-PAPAZAKHARIOU, « NIVKHE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/nivkhe/