e siècle soviétique" />

WERTH NICOLAS (1950- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

À l’avant-scène du renouveau historiographique de l’U.R.S.S. lié à la disparition de cet État et à l’ouverture de ses archives, Nicolas Werth s’est imposé comme l’un des historiens majeurs du xxe siècle soviétique. C’est au pan le plus sombre de cette histoire, celui du système de répression stalinien, qu’il a consacré la majeure part de ses travaux. Chercheur passionné, mais aussi passeur de mémoire, fin pédagogue dans l’explicitation d’une histoire tragique et complexe, son engagement fait œuvre pour replacer l’expérience soviétique au cœur de la conscience historique européenne.

Nicolas Werth

Nicolas Werth

Photographie

Par des travaux de recherche très pointus ou des ouvrages pédagogiques destinés au plus grand nombre, Nicolas Werth (ici lors du festival international du film d'histoire de Pessac en 2011) a renouvelé l’historiographie de l’Union soviétique, et plus particulièrement de la période... 

Crédits : H. Perrot/ Festival international du film d'histoire

Afficher


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages



Écrit par :

  • : chercheur au C.N.R.S., directrice du Centre d'études des mondes russe, caucasien et centre-européen (C.N.R.S. - École des hautes études en sciences sociales)

Classification

Pour citer l’article

Catherine GOUSSEFF, « WERTH NICOLAS (1950- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/nicolas-werth/