Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

NEW AGE

« L'homme réapprendra à penser / Grâce au verseau / Grâce au Verseau. » La comédie musicale Hair le proclamait déjà haut et fort, à la fin des années 1960 : le monde va changer d'ère, connaître un nouvel âge, si l'on veut bien traduire littéralement l'anglais New Age. L'ancien âge, celui des Poissons (dans lequel nous vivons encore), a été marqué par d'incessants affrontements entre les hommes, par des luttes à la plume et au couteau entre doctrines politiques, philosophiques et religieuses. Il nous a aussi appris que les progrès technologiques ne sont pas forcément synonymes de progrès pour l'humain : que ce soit à travers les catastrophes écologiques ou bien les scandaleux déséquilibres sociaux à l'échelle tant nationale qu'internationale, le matérialisme laisse apparaître un bien sombre revers de médaille. L'ère du Verseau sera l'opposée de l'ère des Poissons : « ... après un âge d'obscurité et de violence – les Poissons –, nous pénétrons dans un millenium d'amour et de lumière, l'ère du Verseau, le temps de la vraie libération de l'esprit », annonce Marilyn Ferguson, l'une des initiatrices du succès populaire du nouvel âge avec son best-seller paru en 1980, Les Enfants du Verseau. Cette journaliste américaine est devenue le porte-parole d'une nouvelle prise de conscience regroupant une nuée d'idées et de tendances intellectuelles qui se développèrent en marge de la culture dominante. Une galaxie qui s'intéresse à la véritable nature des choses et de la vie et revendique une appréhension plus spirituelle des phénomènes. Les enfants du Verseau se comptent comme « des centaines de milliers d'individus personnellement impliqués dans des expériences subjectives spontanées » qui leur ont fait découvrir d'incroyables capacités humaines. Une phrase d'Einstein, qui aurait déploré que l'on utilisât simplement un dixième de notre cerveau, sert de fanion à cette nouvelle croyance.

Une nouvelle ère

L'ère du Verseau durera environ deux mille cent ans et débutera lorsque le lever du soleil à l'équinoxe de printemps passera du signe zodiacal des Poissons à celui du Verseau. À la fin du xixe siècle, les astrologues prédirent que ce changement adviendrait au milieu du xxe siècle, et Alice Bailey popularisa le terme New Age dans les milieux théosophiques du début du xxe siècle. Reprenant toutes les traditions ésotériques (des platoniciens aux bouddhistes, des kabbalistes juifs aux soufis orientaux...), le nouvel âge prône la primauté de l'esprit sur la matière.

Selon ses adeptes, en effet, la civilisation occidentale tend à ne prendre en compte que l'apparence des phénomènes et à tout étiqueter et quantifier avec un acharnement borné : tout devient propriété, de l'art jusqu'au moindre îlot, et même l'esprit se voit mesuré en termes de quotient intellectuel. Le nouvel âge s'insurge : c'est de l'esprit, affirme-t-il, que procèdent la matière et les phénomènes du monde qui nous entoure. Et l'esprit se tient à l'intérieur des êtres et des choses. Cet esprit (qui peut aussi se désigner comme conscience, énergie, énergie cosmique, etc.) est le siège de l'Être absolu (l'Essence créatrice de toute chose). La découverte de ce principe, en soi comme à l'intérieur de chaque chose et de chacun, est essentielle : « Quand la conscience devient consciente d'elle-même et qu'en prenant conscience d'elle-même elle se découvre extension de la Conscience cosmique [...], alors elle ne manquera pas de vivre un prodigieux élargissement d'elle-même », explique Carl-A. Keller, spécialiste de la science des religions, dans son New Age, entre nouveauté et redécouverte.

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

Classification

Pour citer cet article

Thierry KUBLER. NEW AGE [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le et modifié le 10/02/2009

Média

Maharishi Mahesh Yogi - crédits : KEYSTONE-FRANCE/ Gamma-Rapho/ Getty Images

Maharishi Mahesh Yogi