MELBA NELLIE (1861-1931)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Soprano colorature australienne née le 19 mai 1861 à Richmond (près de Melbourne), morte le 23 février 1931 à Sydney.

Jeune pianiste et organiste douée, Nellie Melba, de son vrai nom Helen Porter Mitchell, chante dans la salle municipale de Richmond (Australie) dès l'âge de six ans. Elle n'étudie cependant le chant qu'après son mariage avec Charles Nesbitt Armstrong en 1882. Elle se produit à Sydney en 1885 et à Londres en 1886, puis étudie à Paris. Elle fait ses débuts à l'opéra en interprétant Gilda, dans Rigoletto de Verdi, en 1887 à Bruxelles, prenant Melba comme nom de scène (en souvenir de la ville de Melbourne). Jusqu'en 1926, elle chante dans les principaux opéras d'Europe et des États-Unis, notamment à Covent Garden et au Metropolitan Opera, où elle excelle dans Lakmé de Delibes, en Marguerite dans Faust de Gounod, et en Violetta dans La Traviata de Verdi. Elle divorce en 1900 et obtient le titre honorifique de dame de l'Empire britannique en 1918. Elle publie Melodies and Memories en 1925, et rentre en Australie en 1926, où elle devient présidente du Conservatoire de Melbourne.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« MELBA NELLIE - (1861-1931) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/nellie-melba/