GARDINER MURIEL (1901-1985)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Amie de la famille Freud et de ce patient que Sigmund avait surnommé l'Homme aux loups, Muriel Gardiner a consacré sa vie et sa fortune à deux causes : la résistance antifasciste et le mouvement psychanalytique. Comme mécène de ce dernier, elle succéda, en quelque sorte, à la princesse Marie Bonaparte et à Dorothy « Tiffany » Burlingham.

Helen Muriel Morris a connu l'enfance dorée d'une petite fille riche : son père, héritier de la Morris & Co. et de l'Union Stockyards (les abattoirs), se trouva, après son mariage avec la fille du fondateur de la Swift & Co., à la tête des deux entreprises les plus importantes de conservation du bœuf à Chicago. De 1918 à 1922, elle prépare sa licence ès lettres à Wellesley College, près de Boston. Elle fréquente les milieux pacifistes et assiste aux audiences du procès de Sacco et de Vanzetti, pour lesquels elle a pris parti. Après deux années d'études à Oxford, elle soutient une thèse sur Mary Shelley, la créatrice de Frankenstein, dont les origines familiales l'ont fascinée (un père, philosophe de gauche anticonformiste, et une mère, féministe de la première heure). Son échec à l'oral de soutenance l'amène à renoncer à l'enseignement et à entreprendre une psychanalyse. Elle se rend alors à Vienne, mais Freud, trop occupé, lui suggère de faire son analyse avec une Américaine, Ruth Mack Brunswick, chez qui elle rencontre l'Homme aux loups, lequel lui donnera des leçons de russe. Elle s'installe en Autriche, épouse (pour divorcer après quelques années) un Anglais, Julien Gardiner, et entreprend des études de médecine tout en continuant son analyse (1926-1929 ; 1931-1935).

Témoin de l'installation progressive des nazis en Autriche et, en particulier, de leur haine des juifs, elle rejoint, dès 1934, la résistance antifasciste sous le nom de « Mary » et, après l'Anschluss, elle passe souvent à l'étranger pour rapporter des sommes importantes d'argent et de faux passeports. En 1938, elle rencontre à nouveau l'Homme aux loups, désespéré par le suicide de sa femme, et réussit à le faire sorti [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

  • : Ph.D. de Columbia University, New York, docteur ès lettres, maître de conférences à l'université de Lille-III

Classification

Pour citer l’article

Pamela TYTELL, « GARDINER MURIEL - (1901-1985) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 juillet 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/muriel-gardiner/