MOUFETTE ou SCONSE ou SKUNKS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Petit carnassier noir et blanc peuplant les zones boisées, les broussailles et les prairies de l'Amérique et qui, pour se défendre, émet un liquide à l'odeur nauséabonde très caractéristique. Classe : Mammifères ; ordre : Carnivores ; sous-ordre : Fissipèdes ; famille : Mustélidés.

Les moufettes, encore appelées sconses ou skunks, sont représentées par une quinzaine d'espèces réparties en trois genres (Mephitis, Spilogale et Conepatus). Elles possèdent, comme tous les Mustélidés, un corps allongé, des pattes courtes et un museau pointu. Elles ont, en revanche, une queue beaucoup plus touffue que les autres (exception faite du zorille africain), qu'elles tiennent fréquemment dressée, et un pelage fourni, noir et blanc.

Moufette rayée

Moufette rayée

photographie

Peu de prédateurs s'approchent de la moufette rayée (Mephitis mephitis), mustélidé d'Amérique du Nord : menacée, elle grogne, dresse sa queue touffue puis se retourne pour envoyer, et ce jusqu'à cinq mètres, un jet à l'odeur tenace de liquide sulfuré, sécrété par ses glandes anales,... 

Crédits : Daniel J. Cox/ The Image Bank/ Getty Images

Afficher

Elles mesurent de 40 à 80 centimètres et pèsent de 0,5 à 4,5 kilogrammes, suivant les espèces et les saisons. Leur espérance de vie est de huit ans.

Carnivores, les moufettes chassent les petits mammifères et les serpents, gobent les œufs ou se nourrissent d'insectes, de charognes voire de fruits ou de baies si elles ne trouvent rien d'autre.

Nocturnes, nonchalantes et solitaires, elles peuvent devenir irascibles si elles sont dérangées. Pourvues de glandes anales pour marquer leur territoire, elles peuvent projeter à distance leurs sécrétions malodorantes. Elles signalent l'attaque en frappant le sol de leurs pattes et en soulevant la queue puis lancent, si possible aux yeux de l'adversaire potentiel, ce liquide fétide jusqu'à plus de 5 mètres.

Chaque individu délimite précisément son territoire et s'aménage des sites dans les arbres ou dans les terriers abandonnés qu'il peut éventuellement recreuser. Deux à cinq petits, aveugles et roses, naîtront, en général au mois de mai ou juin, après une gestation de deux mois. Une diapause longue de deux mois a été observée en cas de grand froid, l'œuf restant à l'état libre dans l'utérus comme chez l'hermine. Les jeunes seront sevrés à deux mois. Pendant ce temps, la mère, par prudence, les aura changés plusieurs fois de terrier en les transportant dans sa gueule afin de masquer leur forte odeur.

Animaux très communs en Amérique, les moufettes, qui ont été une source de nourriture pour les premiers occupants de ce continent et traquées pour leur fourrure, sont aussi appréciées car elles chassent les rongeurs. Héroïnes de contes et de dessins animés pour les enfants, elles peuvent même devenir un animal de compagnie.

—  Marie-Claude BOMSEL

Écrit par :

Classification


Autres références

«  MOUFETTE ou SCONSE ou SKUNKS  » est également traité dans :

CARNIVORES MAMMIFÈRES

  • Écrit par 
  • Robert MANARANCHE, 
  • Géraldine VÉRON
  •  • 7 471 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « Famille des Mephitidae »  : […] Cette famille regroupe les moufettes (genres Conepatus , Mephitis , Spilogale ), animaux qui vivent en Amérique du Nord, centrale et du Sud. Elles étaient autrefois classées au sein des Mustelidae, mais des données moléculaires ont montré qu'elles n'étaient pas plus proches des Mustelidae que des Procyonidae, et qu'elles partagent un ancêtre commu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carnivores/#i_7234

Pour citer l’article

Marie-Claude BOMSEL, « MOUFETTE ou SCONSE ou SKUNKS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 janvier 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/moufette-sconse-skunks/